is toegevoegd aan je favorieten.

Magasin des adolescentes, ou Dialogues entre une sage gouvernante, et plusieurs de ses eleves de la première distinction.

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

234 Le M a g a 51n.

Lady Louise.

Vous en voulez beaucoup h ce paivre amour-propre, Madame; il femble que vous vous foi'ez donné le moe avec ma Bonne, pour Ie perfécuter. Quand elle a fioi de lui donner un coup, vous vous dépêchez de lui en donner un autre; pour moi je fuis plus accommodance, & je lui accorde quelque tréve.

Madem. Bonne;

C'eft que vous ne Ie connoirTez pas * fi vous le voiez tel qu'il eft, vous en auriez horreur.

Lady Lovi se;

Mais enfin, qu'a-t-il donc de H épouvantable ?

Madem. Bonne*

II eft méchint, cruel, barbare; il ne fe nourrit que des chagrins & des peiftes des autres»

Lady