Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(quatrc ans avant la mort de notre R.'. F.'.), s exprime ainsi :

« Je clonne et lègue auG.-. O.-. deFrance, une » sommede 1,200 fr., qui sera remise au Xresorier » de laSociété, pour être de suite versée dans la » caisse a trois clefs : elle sera exclusivement em» ployéea secourir lesMa^.-. infortunés, condition

» de rigueur. »

» Quel plus bel éloge que cette clause testamentaire? Hommage donc, trois fois hommage a la mémoire du Mag.-, qui termine sa noble et belle vie en soulageant 1'infortunede ses FF. -.!

» C'est le 2 aout i832 que ce V.-. F.-, rendit le dernier soupir. II laisse sesparens, son F.-, et ses amis dans les larmes et les regrets.

» Geuffron était membre de laL.'. et du Chap. *, des FF.'. Unis , qui ont pris depuis le titre distinetif : Les FF.'. Unis Inséparables. II clait Ofl.'. du G.-. O.-, depuis le 24 juin 1819, et fut attaché a la Ch.-. de Correspondanee et des Finances , qui l'appela aux fonctions deMaitre des cérémonies, si bien en rapport avec ses manières aimables et avec 1'aménité de son caractère. Les LL.•. La Franche Amitié, O.", de Saint-Étienne, et de la Paix,O.", de Tarbes, investirent le F. -. Geuffron des fonctions de député au G,1. O.'.. II comptait, a sa mort, treize années d'activite.

Sluiten