Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

paree qu'il fit toujours preuve dun noblc désintéressement; il laisse deux fils déja en age d'appréeier toutel'étendue de la per te qu'ils viennent defaire. Espérons qu'ils marcheront sur les traces de leurpère.

» L'IU.'. F.-. Decaen fut aussi un excellent Mac.-.. II était R.\ C.'., et appartenait a la L.-. Cliap.-. de ÏAmitiè, O.-, de Paris. 11 remplissait les fonctions de député de la L.-. de la Pliilantropie, O.-, de Vannes (Mbrbihan), depuis le 27 décenibre i8?.5. Voici en quels termes il s'exprima, lorsqu'il fut appelé a prèter son obligation, conforniément a 1'art. 17 2 des statuts généraux de 1'Ordre :

« Je , soussigné , déclare, au nom de 1 honneur,

» n'avoirjamaisfaitpartied'aucuneassociation mac.'.

» qui n émanat pas directement duG.'.O.'. deFrance. >, Je reconnais que c'est de cette source primitive » que jaillissent les rayons vivifians de la V.1. L. ., » et que seuls ils doivent éclairer et guider tous les » Ate.1.-. revêtus de son autorité légale. » Cette profession de foi m'a paru remarquable, et digne d être reproduite.

» Après avoir rapidement esquissé la carrière civile et maconnique de sept de nos FF.-., j'arnve, péniblement conrbé sous le poids de la douleur, au terme de la mission que vousavez confiée a mon zele. Je vais clore cette fatale liste par la dernière viclime du choléra, par la dernière de nos pertes.

» Le F.". Chaslin (Pierre-Nicolas) est né a Hou-

Sluiten