Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

norent la vie du F. *. Serré que nous avons perdii le 20 octobre 1828.

Le respectable F.-. Benou m'a prouvé que 1'inflexible sévérité de principes n'exclut pas et n'affaiblit pas mème la sainte énergie de 1'amitié; la perte qu'elle vient de lui faire éprouver a fait a son coeur une blessure qui se cicatrisera difficilement; les notes qu'il m'a fournies sur la mort et la vie du R.-. F.-. Serré, sont remplies de douleur; j'aime a reconnaitre que c'est a lui que je dois d'avoir pu apprécier toutes les qualités du F.*, que nous pleurons.

Pierre-Louis Serré, né a Paris le 29 mars 1772, fut destiné au métier des armes; des 1'age de dixhuit ans il commenca sa carriere militaire; sa capacité comme sa moralité le firent appeler dans la aarde eonstitutionnelle du Roi-Martyr. A la disso-

o

lulion de ce corps, il courut prendre place parmi les soldats de 1'armee du Rhin ; il fit avec eux, pendant sept ans, ces campagnes si brillantes et si aventureuses , et que tant de privations rendaient aussi meurtrières que les combats. Sa santé en fut tellement altérée, qu'il fut oblige, en 99, de demandei uil congé, qu'il obtint, avec le grade de lieutenant de cavalerie ; mais le besoin d activite qui le tour— mentait, besoin devcnu géneral autant qu energique, par suite de la commotion qui avait ébranle le

Sluiten