Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

§ 268.

498

taxices de 1'affaire que les intéressés les possèdent a titre de gage dement. Dans ce cas. ü leur manque de même la qualité pour agir

• i„i rnnférait sur les marchandises saisies .. .. uu ui«a ^

justitie, lm conerait suries restitution de leur valeur ; en

rendait recevable et fondée * propriétaire de ces mêmes

seccmdlieu et an s^

marchandises f^J^^f^inL titre, en tout cas, fondée dans ses versés au dossier, elle etait a ce.aerniei■ uu moven, voir

revendications ; - Sur le P^^^^IS^P^

i d>assr

rance^

propriété des marchandises ^^^.^^ ^et lapossession

„u'elle ,»* «J^^V^'^ïdisI don. i. parties d'opérer la translaten ae p £ russe TX»ur le commerce

rédamait lui a été refusé. pal la dtas.ou attaquée.

Flans le même sens Eir, n°. 2 (339). , faHl en^st de même, lorsque le porteur des documents les possè-

des prises, de la série compléte des connaisem^te - • — connaisse-

que dans 1'espèce, ^^T^^^S^^ «uffisent donc ments a ordre endossés en blanc et sansdat e <g* n ^ ^

pas par eux-mêmes k prouver que ^ «»■ de nnstruc.

saisie, la propnéte d^ ^^qufe^l Rotterdam la prof essiOn tion que les sieurs K. 1. et tae., qui c , consignataires

de co^ionnaires de marchand»», Cvapeur B., et

des produits qui leur étaient fl*^ ^^^pte dekurs mandont ils étaient chargés dS les sieurs K. T. dants; que si, P°stérVT^^

et Cie., ont rembourse a la Soc fé ^ avait COnsenties sur

Escompto Maatschappij" les avances que celie ci av

Sluiten