Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

§ 414.

73»

Grundsatz des Privatrechts ist für das Rechtsverhaltnis des Schlepp zuges dieses das entscheidende Moment. Je nachdem, ob das geschleppte Schiff dem Schiff er des Schleppers anvertraut worden ist zur Ablieferung an den Empfanger, oder ob der Schiffseigner des ersteren in dessen Besitz verbleibt, liegt Frachtyertrag vor oder Schleppvertrag .... Hier handelt es sich nur um die Bef ordening der Kahne selbst, die den einzigen Gegenstand des Transports bildeten. Ob der Schiffer die ihm anvertrauten Güter in das Schiff verlaclt oder auf Deck, ob er sie seitlich an das Schiff hangt oder ob er sie neben oder hinter sich her durch das Wasser zieht, ist gleichgültig. In völkerrechthcher Hinsicht waren die Kahne die Güter und die Ladung der Schlepper." § 415. Tout en maintenant la distinction théorique entre la contrebande absolue et la contrebande conditionneUe ou relative, la plupart des belbgérants ont de fait abandonné presque êntièrement cette distinction. Cette révolution dans le droit de contrebande traditionnel prend son origine dans le déplacement méthodique d'objets et de matériaux de contrebande conditionneUe dans le groupe des articles de contrebande absolue, d'une part [comp. ci-dessus §§ 410 et 411], et dans le système des présomptions de destination hostile adopté par les belligérants, d'autre part [voir sur ce dernier sujet ci-après, section III, § 433 et ss.].

Quelques Etats belligérants, notamment de ceux qui ne sont entrés dans la guerre que plus tard, n'ont plus fait, dans leurs règlements sur les prises maritimes, de mention spéciale de ladite distinction des articles de contrebande de guerre en deux catégories différentes. Voir:

Portugal : bste annexée a l'art. ier du décret du 14 aoüt 1916.

Roumanie : articles 71 et ss. du „Cod" de 1917.

Comp. aussi art. 43 des. „Norme" italiennes de 1917, mais, de 1'autre cóté, les deux bstes alphabétiques de 1917 (Revue générale de droit international pubüc, t. XXV (1918), Doe. p. 35).

Le „Codice per la marina mercantile" de 1877 ne distingue pas, jusqu'a ce jour, entre les deux catégories de contrebande de guerre. Vob art. 215:

„Le navi neutraü, cariche in tutto od in parte di generi di contrabbando di guerra dbette ad un paese nemico, saranno catturate e condotte in uno dei porti dello Stato, dove la nave e la merce di contrabbando saranno confiscate

Voir dans le même sens art. 12 du Règlement russe de 1895, aux termes duquel:

Sluiten