Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

S 743.

1256

blent ne pas avoir excipé de 1'absence des cas exceptionnels qui justifient la destruction de marchandises saisies (von article 54, mis en rapport avec 1'article 49 de la Déclaration de Londres). Vob sur le sort de la demande en dommages-intérêts mtroduite, ci-dessus § 623.

§ 744. Autriche-Hongrie.

(1) Les batiments neutres détruits ou coulés par les submersibles de 1'Autriche-Hongrie dans la Méditerranée avaient été saisis tous pour cause de transport de contrebande de guerre.

A 1'exception de 1'affaire des vapeurs danois Caledonia (965) et Stjerneborg (966), les saisies de tous ces navnes neutres, de nationalitê danoise, espagnole, grecque, norvégienne et suédoise, ont été déclarées bonnes et valables, sans que les intéressés eussent introduit aucune demande en invalidation de la prise. Aussi, la Cour des prises de Pola se bornait-elle a valider ces destructions a la suite d'une brève argumentation dont la version la plus détaülée est ainsi concue:

Adamantios Kor ais (563). „Da wegen der Lage des Aufbringurigsortes und der Nahe der feindlichen Macht die Einbringung des bescblagnahniten Schiffes in den 1000 Seemeüen entfernten nachsten Heimatshafen das U-Boot einer Gefahr ausgesetzt und den Erfolg der Operationen, worin es damals begriffen war, beeintrachtigt hatte, ergab sich die ausnahmsweise Notwendigkeit, das der Einziehung unterliegende Schiff zu zerstören und ist daher die Versenkung gerechtfertigt (Dienstbuch XXI-ia, § 7, Punkt 30 und 32)."

Voir pour cette argumentation dans une version plus ou moins succincte, outre les affanes citées ci-dessus, les décisions Rauma (606), Torborg (564), Zarifis (640), Tjómó (638), Istros (783), Aquila (785), Katholm (786), Ivar (787), Leandros (790), Elisabeth IV (791), Bufjord (792), Vindeggen (793), Birk (794), Spiridon (796), Elli (797), Panaghia Acathistou (798), Aurrera (964), Vera (968), Tricoupis (969), Ganekogorta Mendi (970), Pagasarri (971) et Ravn (972).

Les navbes énumérés ci-dessus furent coulés en divers endroits dans la Méditerranée pendant la période de novembre 1915 a octobre 1916, lorsqu'üs étaient en route, soit de ports anglais vers des ports italiens (tels que Savona, Gênes, Palermo, Livourne etc), francais (Marseille), maltais ou algériens, soit de ports de 1'Afrique du Nord ou du Levant vers des ports anglais ou francais, soit des Indes néerlandaises (üe de Java) vers un port francais.

Sluiten