is toegevoegd aan uw favorieten.

La construction relative dans Chrétien de Troyes

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dire qu'on y trouve bien des exemples pris dans les oeuvres de Chrétien. Pourtant j'ai cru qu'une étude d'ensemble sur la phrase relative et 1'état d'évolution du pronom relatif pourrait être de quelque utilité. En tout cas, le travail m'a tenté, et je 1'ai entrepris. Seulement j'ai laissé de cöté 1'emploi du Subjonctif dans la relative, ce qui me semblait permis après le travail de Bischoff; quant a 1'ordre des mots, Le Coultre (p. 70-75) ne traite que d' Yvain et d'Erec; a mon avis il n'y a rien de particulier a remarquer pour les autres poèmes.

Pour les citations je me suis servi des petites éditions de Foerster pour Erec et Enide (1909), Cligés (1921), Yvain (1912), et Guill. d'Angleterre (1911); de la grande édition pour Lancelotx); pour. Philomena et Perceval des éditions indiquées plus haut. J'ai suivi 1'ordre chronologique de ses ceuvres (Foerster, Einleitung Wörterbuch, p. 28 et 29), mais j'ai placé les citations prises dans Philomena et Guill. d'Angleterre a la fin, pour qu'on puisse voir si 1'on y trouve quelque chose de particulier, ce qui peut être intéressant pour ceux qui doutent de Pauthenticité de ces poèmes.

1) De Lancelot j'ai examiné seulement la partie qui est de la main de Chrétien.

28