is toegevoegd aan uw favorieten.

La construction relative dans Chrétien de Troyes

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

devriiez avoir grant honte, Qui ceste dame avez ferue Por ce .qu'ele ne manjue ; 5909 Fos estes.... Qui vers ma dameisele alez ; 6708 Donc vuel je grant folie anprandre, Qui au descrivre vuel antandre.

Cligés : 761 Mi serjant (= le coeur, les yeux) an moi trop se flent, Qui tote lor volanté font Et de la moie cure n'ont; 861 Mout sui vilains qui m'an corroz ; 3016 „Des !" fet ele, „estes vos fesniee, Ma douce dameisele chiere, Qui si avez tainte la chiere ? 3087 Cist maus (= mal d'amour) don n'est il ipocrites, Qui douz me sanble et si m'angoisse ? 3365 Mout fu bien la poisons conf ite, Qui si la travaille et demainne ; 5795 Morz est pire que nule love, Qui ne puet estre saolee ; 6243 Morz ! ies tu forsenee ou ivre, Qui m'amie as morte sanz moi ?

Charr. : 1853 Ne fist que vilains ne que fos Li chevaliers, qui el mostier Antra a pié por Deu proiier ; 5211 N'est pas la novele cortoise, Qui la reïne eest duel porte.

Yvain : 1440 Si sui mout fos qui m'en despoir ; 3066 „Sire chevaliers ! que volez, Qui a tel besoing m'apelez ?" (Schaefer, op. cit., p. 29, compte cette phrase parmi les consécutives ; ef. p. 40); 4416 Mout est ore fos qui ancharge Por ta parole si grant fes.

Perceval : 5037 Certes molt m'an avez hui morte Qui tel deablie avez dite ; 5084 Molt estes fos e estapez Qui an cele presse hapez Ces fers de lance e testieres ; 5106 Don n'estes vos sains e heitiez Qui ci tote jor agaitiez E nule rien n'i avez fete ; 6022 Sire molt vos ont fet grant honte Li meres e li eschevin Qui assaillent des hui matin A vostre tor ; 6252 Molt par fu sainte cele morz Qui sauva les vis e les morz ; 6658 De coi fustes vos apansee Qui si tost m' avez amanbree Mesure ; 7706 Or dites qu'i antandeiez Qui si fort me desfandeiez Que ge n'i venisse veoir ? 8800 es tu molt hardiz Ou molt fos qui ton non me diz.

Phill. : 868 Mes Tereus folie fist Qui avuec Philomena mist une vilainne....

Guill. : 252 Mes grant folie pansiiez Qui sanz moi aler voliiez ; 850 „Ha ! Des", dist il, „con m'ont traï Li marcheant de pute orine, Qui m'ont tolue la reïne ! Los, mout me ras desconforté, Qui mon anfant an as porté; 1239 Mes je sui fole qui vos croi.

33