Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

402

DESCARTES *EN HOLLANDE

contre le comte Ffédérïc, 1'Electeur Palatin, élu röi de Bohème et qui, par une étrange rencontre, était le père de la princesse Elisabeth, pour laquelle Descartes écrivit le Traité des Passiöns. Mais les ambassadeurs du Roi Trés Chrestien procurèrent la paix entre la Ligue évangélique et Maximihen; les négociations s'étant engagées a Ulm, le 6 juin, le traité fut signé, le 3 juillet 1620. Voila notre gentilhomme décu une seconde fois 1 Toutefois la Bohème, révoltée, depuis 1619, contre l'Empèreur, n'étaht pas comprise dans le traité \ les troupes cathohques furent lanéées contre 1'Electeur, qui perdit la couronne, ala bataille de la Montagne Blanche, sous Prague, le 8 novembre 1620.

Descartes y prit-il part ? le plus ancien de ses biographes, Piérre Borel21'affirme, mais il a la manie de le faire assister a des bataillés oü il ne fut jamais. S'il avait vu ce grand événement historique, il 1'aurait noté dans ses Olympica, d'autant plus qu'il mentionhe la découverte du surlendemain. Lipstorp8 n'en dit rien non plus, mais place après le traité d'Ulm la visite de Descartes a Faulhaber, qui est loin d'être sans importarce 4. On peut faire bon marché des détails qui se rapportent aux interrogations du savant au cadet, dont la présomption 1'étonne et dont bientöt la science le stupéfié, après qu'il lui a vu résoudre des problèmes de plus en plus difficiles : cela semble trop une réphque de 1'aventure avec Beeckman, mais qu'il est impossible cette fois de contröler.

Le principal n'est peut-être pas le contact qui s'établit entre le philosophe francais et 1'école bavaroise d'oü venaient tant de mathématiciens allemands, mais le fait qu'au sortir de sa crise mystique, Descartes se rencontre avec un membre de la confrérie des Rose-Croix. Comment, dans 1'état d'esprit oü il est, ne serait-il pas au moins attiré par le symbole de la rose, qui représente la chair et la puissance créatrice de la nature, embrassant la Croix qui est la Mort, mais aussi la Résurrection? II ne se figure pas que le nom des adeptes vienne de leur maitre Rosenkreutz, mort en 1484 (?) et qui a tous les caractères d'un héros fabuleux, mais assurément, il est prédisposé a se rattacher a uhe de ces branches qui, telle la légende du Saint-

1. Vie de Descartes, par M. Ch. Adam,' au t. XII, p. 60.

2. Compendium vilae Benati Cartesii, petit in-12° de 55 pages, imprimé a Castres. Cf. (Euvres, t. I, p. xvi.

3. (Euvres de Descartes, t. X, p. 252.

4. M. Adam la met en 1619, je ne vois pas trop pour quelles raisons.

Sluiten