is toegevoegd aan uw favorieten.
Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

acte lu, scène iii.

91

SCÈNE in. — Ler Précédents, LOUIS, Quelques Ècossais, qui restent dans le fond.

(Tristan est dans le fond, et semble veüler sur le roi.)

Louis, qui arrivé d pas lents, et tombe épuisé sur le banc. Le soleil m'eblouit, et sa cbaleur m'oppresse: L'air était moins pesant, plus pur dans ma jeunesse; Les climats ont changé.

Olivier, lui montrant les paysans.

Mélez-vous a leurs jeux: Vous êtes inconnu; parlez-leur.

Louis.

Tu le veux? Olivter, aux paysans, Ce seigneur de la cour a deux mots a vous dire: Venez.

(Les paysans se rapprochent du roi.)

Louis, d Marthe. Vous, la fermière.

Marthe.

A vos ordres, messire. Louis.

Comment faites-vous donc pour vous porter si bien? Marthe.

Comment?

Louis. Dites-le-moi.

Marthe.

Pour cela fait-on rien? On y perdrait son temps; aussi, mauvaise ou bonne. Nous .prenons la santé comme Dieu nous la donne.