is toegevoegd aan uw favorieten.

Les marques de collections de dessins & d'estampes

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

C — NOMS ET INSCRIPTIONS

„CARSEGIE INSTITUTE", Pittsburg. — Estampes et dessins.

Institut fondé en 1896, 'CARNE.GIË1 griice a la munificence de INSTITUTE Andrew Carnegie qui le dota PITTSBURGHj de 25 millions de dollars pour la construction des édi433 fices et leur installation. II

¥i ,et y a trois divisions: 1° Divi-

sion des Beaux-Arts, 2° le Musée Carnegie (Zoölogie, paleontologie, minéralogie, ethnologie) et 3° 1'Institut technologique (100 professeurs, plus de 2000 étudiants).

E. CARRIÈRE (1849—1906) peintre et graveur, Paris. — Sur ses propres ceuvres a la vente de son atelier.

£oq?<\« C. ar r 1 è^e

434, bistro, recto

Eugène Carrière, né a Gournay (Seine-et-Marne), passa sa jeunesse a Strasbourg, il y recut quelques lecons de dessin. C'esl a 1'age de 19 ans, a St Quentin, ou sa familie s'était flxée et oü il travaillait chez 1'imprimeur lithographe Moureau, que la vue des pastels de La Tour éveilla sa vocation de peintre. Vint a Paris et fut élève de Cabanel. Séjour en Angleterre, et retour a Paris. La célébrité qu'il s'est acquise nous dispense de parler ici de son oeuvre de peintre. Son oeuvre gravé (6 eaux-fortes ou pointes séches et 37 lithographies) est décrit par Delteil dans son Peintre-Graveur Illustré (t. VIII). Plusieurs de ses lithographies sont maintenant trés recherchées surtout les portraits de Verlaine, Me Carrière, Alph.' Daudet, etc. II exposa de 1876 a 1906 (a la Soc. Nationale depuis 1890, aussi au Salon d'Automne). Décédé a Paris. Voir les études consacrées au maitre, e.a. par Charles Morice, Gabriel Séailles, et particulièrement Elie Faure, Eughne Carrière, peintre et lithographe 1908, et encore Les Maitres Artistes lre Année n» 2 (déc. 1901). Dos expositions de ses oeuvres, citons celles du 13 avril—2 mai 1891 (chez Boussod, Valadon & Cie, tableaux, esquisses et dessins), de 1903 (Galeries Bernheim, 65 nes, catalogue avec préface d'Adolphe Tavernier) et de mai-juin 1907, a 1'Ecole des Beaux-Arts (peintures, dessins, lithographies, catalogue de 307 nes avec importante préface de Gabriel Séailles). L'atelier d'Eugène Carrière fut dispersé en 2 ventes publiques (voir cidessous). Les ceuvres du maitre non signées. passées dans ces deux ventes, furent timbrées,~ suivant leur dimension, de la marqué reproduite ou d'une semblable mais plus grande, en 85 mm.

VENTES: L 1906, 8 juin, Paris (experts Bernheim jeune). Atelier. Important catalogue avec nombreuses notices et extraits d'articles dus a Arséne Alexandre, Armand Dayot, Anatole France, Pascal Forthunyl Gustave Geffroy, de Goncourt, Roger Marx, G. Séailles, A. Tavernier, etc. 13 nes pour des oeuvres offertes par divers artistes a la mémoire de Carrière (par A. Besnard, Blanche, Maurice Denis, Carolus Duran Cézanne, Cottet, A. Lebourg, L. Lhermitte, Ménard' CL Monet, Renoir, Roll, L. Simon), 8 nos d'oeuvres ayant appartenu a Carrière (4 dessins ou pastels par Puvis de Chavannes, Delacroix, Gauguin, Lerolle, et des terres cuites ou platres) et 99 peintures 'par Carrière.

H. 1920, 2—3 février, Paris (experts Bernheim jeune, L. Delteil et M. Joyant). Atelier, oeuvres de Carrière, et platre et bronzes de Rodin. Catalogue donnant la reproduction de chaque oeuvre, sans autre texte que les titres et dimensions. 185 nos, dont 108 pour les peintures, 66 pour les dessins, 8 pour les lithographies et 3 pour les oeuvres de Rodin. Dessins: Enfant dessinant 900 fr., Enfant riant 2000 fr. Etude pour le »Christ« 3300 fr., »Maternité« 1450 tr, Mère allaitant 700 fr., Femme assise, lavis, 720 fr.,' Femme et enfant lisant 800 fr., Maternitè 850 fr!' beaucoup d'autres de 300 4 700 fr. Les lithographies obtinrent des prix trés élevés: Portrait de Verlaine 2850 fr., Rodin 440 fr., Maternitè 550 fr., Puvis de Chavannes 600 fr., Marguerite Carrière 430 fr., le Sommeil, J. R. Carrière, 480 fr.—Produit 631.690 fr.

J. CASSE (XIXe siècle). Estampes.

Marqué relevée sur une estampe de Demarteau.

436

J. C AWSE (vers 1770—1862), peintre, Londres.

436

John Cawse est connu pour ses portraits, dont beaucoup d'acteurs, ses scènes hippiques et ses sujets historiques. Professeur de dessin couru, il publia en 1822 une Introduction to th$ art of painting in oil eolours (nouvelle édition augmentée en 1840).

„CENTURY COMPANY", éditeurs, New-York. — Estampes. 1 Cette maison fit don a la. oUt! "Public Library" de New-York

| d'un certain nombre de gravures 48 7 sur de l'école américaine.

La Bibliothèque y apposa la violet marqué ci-contre.

CERCLE de la LIBRAIRIE, bureau de timbrage, Paris. — Estampes. Le bureau de timbrage des S^CeWBj?^! estampes et des publications de ^[dV/ÏT^ luxe (livres) a été établi en 1889 jSIrtV V IS,' sous les auspices du Cercle de ts^STm?^%^\ 1» Librairie (fondé en 1847) et ""' vise a contróler 1'édition des

estampes, a 1'exemple de la 438 xPrintsellers' Association« de

& sec, recto Londres (n° 2050). II donne sa garantie aux collectionneurs et amateurs pour le nombre d'épreuves qui lui a été déclaré et qu'il a lui-même timbre. La surveillance des opérations de ce bureau est confiée a une commission de cino memhres fei«ant

partie du Cerele. Les éditeurs, qui peuvent s'abonner

78