Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

pléants; le député a élire par C. E. n°. 35 et c'est Albert avec Jourdan et Tharel, comme suppléants. Mais aucun siège n'est attribué au parti A dans la C. E. n°. 14 oü les adhérents du parti étant trop peu nombreux pour avoir droit a un Représentant ont vraisemblablement voté pour des candidats qui se présentent dans d'autres C. E.

De cette facon les 150 représentants du parti A sont répartis dans les C. E. proportionnellement a la force du parti dans chaque C. E. De même pour tous les autres partis.

Et c'est encore une R. P. rigoureusement exacte que 1'on obtient, comme par le scrutin uninominal. Mais il est a noter que ce résultat s'obtient par un seul et même moyen: la qualiflcation politique des électeurs et des candidats, qui seule permet de rattacher sürement chaque vote a son propre parti, d'oü suit la connaissance du nombre des adhérents de chacun d'eux et la connaissance de leur dissémination dans chaque C. E.

Hors de la, il n'y a que des tatonnements incohérents qui ne peuvent jamais donner la R. P.

Remarques. Je n'ai indiqué que les principaux points du 2me système, 'car les détails, peuvent presque toujours être envisagés de différentes manières. Dans le cas, par exemple, d'une vacance dans une C. E., il pourrait arriver qu'il n' y a pas de suppléant. On y pourrait rémédier en le tirant au sort parmi les premiers suppléants des autres C. E. du même parti, ou bien on pourrait donner aux Représentants de ce parti la faculté de choisir euxmêmes ce suppléant. La seule conditiön a observer,

Sluiten