Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

in.

N'avez-vous point toléré des enrólements, qui ne fussent pas véritablement libres ? II est vrai, que les peuples se doivent a la défense de l'Etat. Mais, les Princes ne doivent faire que des guerres justes et absolument nécessaires; mais il faudrait qu'on choisit en chaque village les jeunes hommes libres, dont 1'absence ne nuirait en rien, ni au labourage, ni au commerce, ni aux autres arts nécessaires, et qui n'ont point de familie a nourrir; mais il faudrait une fidélité inviolable a leur donner leur congé après un petit nombre d'années de service; en sorte que d'autres vinssent les réiever et servir a leur tour. Mais, laisser prendre des hommes sans choix, et malgrê eux; faire languir et souvent périr toute une familie abandonnée par son chef; arracher le laboureur de sa charrue, le tenir dix ou quinze ans dans le service oü il périt souvent de misère dans des hopitaux dépourvus des secours nécessaires; c'est ce que rien ne peut excuser, ni devant Dieu, ni devant les hommes.

IV.

Donnez-vous a vos Troupes la paye nécessaire pour vivre sans piller? Si vous ne le faites point, vous mettez vos troupes dans une nécessité évidente de commettre les pillages et les violences, que votis faites semblant de leur défendre. Les punirezvous, pour avoir fait ce que vous savez bien qu'ils ne peuvent pas s'empêcher de faire, et faute de quoi votre service serait nécessairement d'abord abandonné ? D'un autre cöté ne les punirezvous point, lorsqu'ils commettront publiquement des brigandages contre vos défenses? Rendrez-vous les Lois méprisables, et souffrirez-vous qu'on se joue si indignement de votre Autorité? Serez-vous manifestement contraire a vous-même; et votre Autorité ne sera-t-elle qu'un jeu trompeur, pour paraïtre réprimer les désordres, et pour vous en servir a toute heure? Quelle discipline et quel ordre y a-t-il a espérer dans des Troupes oü les Officiers ne peuvent vivre qu'en pillant les sujets du Roi; qu'en violant a toute heure ses ordonnances; qu'en prenant par

Sluiten