Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

'* m°.bi'' *■« des vies te pl„s magnifiquement pas.

sionnees que la Hollande ait connues et détruites

Mais chez eet homme, auss. prodigieusement doué pour laction, pour lequel 1 exces etait une nécess.té, la fatigue n'eüt pas suffi a

Da"™.ine,r U"C ^SCn^e de deux ans et 11 y avait a 1'inquiète im-

élevées CaUSCS * f°1S pl"S Profond« et plus

|nnPJVen" è,rige °" ses 1ualltés avaient atteint leur complet déve.

LneTn r14 rfa,temCnt C°nSCienCe de SCS -cep-

.1 ne t t 116 P°UVOir 1CUr d°nner Hbre carnère- car

1 ne se trompait pomt sur la vanité de ses fonct.ons et aspinnt a

se manifester sur une scène n!n=; ract» c -

- «r—

tón"L^«l itle[nda,t ^ Jamais e" 'a

~ ; '1'™ eXerCe Sa"S a"C""e »» "ftfcr don. il

démissTonOama.,S !a. I"""; A«ssi ta-ü di* f„i, en i„5taIlce de

rrtn:rr,ts ru—°J

~r rsZ -—

f k ' y a Poerwakarta et cette même année il faut toute

t Si: ,ST ^ ~ Pr0,eC,e"' Hoogev

Et il ne f ï COmm'5 d' ré5ide"C,! 4 P»«woredjo. ■) Et .1 „e fandnut pomt voir, dans ces menaces constantes de ces

~n£Sru; "rats mah »-■»* A«!

■ , . 45 a sa fiancée, lorsque je servais a Sumatra

JenTetX^ " " ~„i dn ^Tne

je nL2 nas ' n "T *** est ftchenx que

occupe pas „„ p,us dan$ ce ^

(li. 17'.,7" '* "" D'kke' " »<**"■ " d. 8 mars

Sluiten