Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Prenant j — 4, on obtient

• = Ct3) - w = 85 , I

v — ft.4.3 — 20 I

<i — j 2,3 "u '

} (142).

„ _ 3-21 _ i '2 1.2.3 '

(' t, *') = -ÏT- = 15 •

De ces valeurs on déduit v — t\ —{— r2 = 1G et — 1 = 14,

d'ofi 1'on conehit (|ue la valeur^' = 4 ne satisfait pas a 1'equation (140), Prenant j — 5, on obtient

v = = 8-7,6 = 50 \

V. 3 ) 1.2.3 JU ' . = 2- = 40 -

/ (143).

±.:i.2 _ , /

'2 — 1.2.3 l

ft + "\\ 7-,ï .) | ]

V «, ) ~ 1 2 ~~ ' /

De ces valeurs on trouve v — t\ -)- r., — 20 et ^ — 1 = 20,

d'oiï 1'on conclut «|ue la valeur y = 5 vérifie 1'équation (140). Pour cette valeur de j la fonction F eonduit donc iminédiateinent a 1'équation chercliée a trois variables.

Cette équation est du cinquiènie degré. Ses coefficients sont des détenninants du degré 30. lis sont contenus dans un assemblant dont tous les détenninants sont divisibles par nu facteur du quatrième degré, mais les coefficients de 1'équation obtenue out un conimun facteur d'uu degré ))lus élevé.

Ce facteur s'obtiendrait en prenant, outre les équations données (141), deux é(piations homogene^ du premier degré a quatre variables, ayant des coefficients indéterminés, mais la (piestion de rechercher cc conimun facteur est trés eompliquée.

$ 39. O11 peut trouver aussi 1'équation résultante entre los u{ -f- 1 variables restantes en partant de plusieurs équations terminales. La plus petite valeur qu'011 puisse choisir pour j est en ce cas

Sluiten