Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Cette dernière phrase se rendrait le mieux par:

Hij kent je immers en zal het wel aannemen (zal het wel goed vinden). Elle répond a la question: Mals, acceptera-t-il ?

La première ne pourrait jamais se construire avec puisque. Cependant on dirait parfaitement avec le futur:

a. II refusera paree qu'il ne vous connait pas.

b. II refusera puisqu'il ne vous connait pas.

Pour préciser la diflërence de sens de ces deux constructions, on pourrait les traduire comme suit:

u. Hij kent je niet en zal daarom wel weigeren.

b. Hij kent je immers niet en zal natuurlijk daarom weigeren.

La proposition adverbiale de cause se met toujours a 1 Indicatif ou au Conditionnel, excepté lorsqu'elle est amenée par ce n'est pas que, non que ou non pas que; après ces trois locutions la proposition de cause se met au Subjonetif.

II est tout naturel que 1'adverbiale de cause s'exprime par 1'Indicatif. En effet, la principale est Veffet de la cause exprimée dans la subordonnée; 1 effet ayant eu lieu, la réalité de la cause ne saurait être douteuse, puisqu'elle précède nécessairement son effet.

Les locutions conjonctives ce nest pas que, non que, non pas que sont tout aussi naturellement suivies du Subjonetif. En effet, elles indiquent que celui qui parle nie, ne reconnaït pas comme cause de la principale, le fait énoncé dans la subordonnée; d'oü il découle nécessairement que ce fait, raême quand il est réel, est irréel comme cause de la principale.

Ex. Si je refuse, ce n'est pas que je veuille 1'abandonner a son sort, mais je n'ai pas les moyens de faire ce que tu me demandes.

Sluiten