Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Le Passé Antérieur, comme temps relatif, marqué également un moment déterminé, dont le cornmencement et la fin sont trés exactement indiqués. Nous allons le démontrer.

Le Passé Antérieur, comme temps relatif dans la subordonnée, est toujours amené par une des locutions de postériorité ö peine, des que, aussitót que, après que, quand et lorsque. Ces deux dernières ont alors le sens des autres et marquent la succession rapide de 1'action de la principale. Elles ont en général dans la principale un corrélatif qui sert a marquer cette succession rapide.

Ex. II partit dès qu'il eut re$u ces nouvelles.

Quand il eut re<ju ces nouvelles, il partit sur-le-champ.

La proposition subordonnée amenée par les conjonctions ci-dessus n'aura donc son verbe au Passé Antérieur que lorsqu'il faudra faire sentir que 1'action de la principale a suivi immédiatement celle de la subordonnée.

Discutons un exemple.

Dès qu'il eut recu la nouvelle de votre prochain retour, il s'empressa de nous la communiquer.

La subordonnée sert a marquer le moment du verbe de la principale. Quand s'empressa-t-il de nous communiquer la nouvelle? — Dès qu'il Veut regue.

Ce raisonnement nous permet également de fixer le moment de 1'action de la subordonnée.

Quand est-ce qu'il reijut la nouvelle? — Quelques instants avant de nous la communiquer, puisqu'il est venu nous dire la chose aussitót ajJrès qu'il 1'eut apprise.

Nous avons donc démontré:

I". que le Passé Antérieur, comme temps absolu et comme temps relatif, marqué un moment passé déterminé, dont le cornmencement et la fin se con<joivent sans peine, grfice aux éléments de la phrase;

Sluiten