Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

breuuage sanctifié au sang du Seigneur, est sorti des entrailles pollues. il dit cecy a raison d'vne certaine fille qui auoit vomi le Sacrement. Or il dit notamment le breuuage sanctifié au sang:

il ne dit point le sang.

Sainct Hilaire dist. 2. dit, Le corps de Christ lequel on prent S. Hilaire de 1'autel: c'est vne figure quand exterieurement on voit le pain et le vin: la verité, quand interieurement on croit le corps et le sang de Christ en verité. II ne dit pas qu'on voit exterieurement les accidens, mais le pain et le vin.

Sainct Augustin sur S. lean. homel. 26. Approche toy hardiment (dit-il) c'est du pain et non pas du venin. Le mesme au sermon qu'il fait aux enfans: Ce que vous auez eest pain: et le calice aussi c'est ce que vos yeux vous demonstrent, mais ce que vostre foy demande c'est d'estre instruite: le pain est le corps de Christ,

et le calice son // sang: puis apres il adiouste: Christ esleua son p. 75 corps au ciel a la dextre de Dieu. Comment donc est le pain son corps, et le calice (ou ce qui est contenu au calice) comment est-ce son sang ? Mes freres, ces choses-cy pourautant sont dites Sacrement,

pource qu'en icelles est veuë vne chose: et vne autre entendue.

Notez qu'il dit apertement du Sacrement que c'est pain: et que ce qui est dedans la couppe, c'est du vin naturel, et non pas des accidens sans substance. Puis il dit que c'est vn mystere, d autant qu'vne chose y est veuë et vne autre entendue: la chose qui y est veuë, c'est le pain et le vin: et la chose entendue, est le corps et

le sang de Iesus Christ.

Gelase euesque de Rome, contre Eutyches, et Nestorius, dit: Les Sacremens du corps et du sang du Seigneur Iesus Christ que nous prenons, ce sont choses diuines: parquoy par iceux nous sommes 2.Pierrot faits participans de la nature diuine, et cependant la substan-//ce p. 76 et la nature du pain ne laissent pas d'y estre: et certes 1 image et la similitude du corps et du sang de Christ sont celebrez en 1'action des mysteres. Cest euesque de Rome dit ouertement que la substance et nature du pain et du vin demeurent aux Sacramens, encore qu'ils soyent choses diuines, et outre ce, il dit que la similitude et image du corps de Christ et >) celebree en 1'action. Mesme et2)

Gelase en ce lieu deduit son argument contre Eutyches, de la conionction du pain auec le corps de Iesus Christ: Et pour cela,

dit-il, les natures ne laissent pas de demeurer en leur entier, tout ainsi comme les deux natures coniointes et vnies en Christ, a sauoir la nature diuine et humaine, y demeurent. La nature humaine pour

1) Voor „et" moet „est" gelezen worden.

2) Voor „Mesme et" leze men : Et mesme.

Sluiten