Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

mange indignement, etc. Et en la premiere Epistre aux Corinthiens chapitre dixieme, La coupe de benediction laquelle nous benissons, n'est-ce pas la communion du sang de Christ? il met la p. 170 coupe deuant // que parler du pain. II semble comme i'ay dit, que le sainct Esprit preuoyoit qu'on la deuoit rauir au peuple.

Or voila la simple ordonnance et institution du Seigneur, laquelle eet prattiquee par sainct Paul entre les Corinthiens. Nous oyons Co que Christ d'vn costó Christ qui crie haut et clair, Beuuez-en tous, Et le Pape com mande le au Concile de Constance crie, N'en beuuez pas tous. Auquel faudra-il ape e e en 0|,ejrp certainement c'est au Fils de Dieu, attendu que le Pere Matth. 17 commande de 1'escouter. Quelcun dira qu'on baille bien le vin en la Cene de 1'óglise Romaine. Ie le confesse: mais ils ne le baillent pas pour Sacrement: mais bien pour recinser (autremcnt lauer) les dents, a cause que ce qu'on mange s'attache au palais: donc pour le faire desloger, se sont aduisez d'adiouster ce vin. Or on ne peut nullement excuser ceste abomination execrable: car a tout ce qu'on voudra dire, la dessus i'opposeray tousiours 1'ordonp. 171 nance de Christ, et la sapience de Dieu. Mais // voyons aussi les Denis Areo- tesraoignages des peres anciens sur ceste matiere. Denis Areopagite, pagite. j)e ccclesiast. hiërarch, dit, Que le ministre venerable brise le pain

en pieces, et depart a tous le calice pour accroistre 1'vnité. Tesmoignages Cyprian ad Cornelium epistre 2. Comment enseignerons-nous ou des Anciens, prouoquerons-nous ceux-la a espandre leur sang pour la confession s'administroit du nom de Christ> si hataillans nous leur denions le sang de Christ ? entiere. ou comment les ferons nous idoines a receuoir la palme de martyre, si de droit nous ne les admettons a la communication pour boire premier en 1'Eglise la coupe du Seigneur?

Sainct Ambroise sur la 1. aux Corinthiens 11. chapitre, La chair, dit il, est offerte pour le corps, et le sang pour 1'ame: mais cependant se regoit sous les deux especes, ce qui vaut a tous les deux: car sous les deux iceluy Christ est receu tout entier: mais p. 172 si on re$oit seulement 1'vne des especes, elle profite-//roit pas aux deux parties (a sauoir au corps et a 1'ame.)

Sainct Ierome sur le prophete Sophonie, chap. 3. Les prestres qui administrent PEucharistie, et ne departissent au peuple le sang du Seigneur, ils font meschamment contre la Loy de Christ, estimans de faire 1'Eucharistie par paroles d'oraisons, et non par la vie.

Chrysostome sur la 2. aux Corinthiens chap. 8. homelie 18. Ce n est pas, dit-il, comme en la Loy ancienne, oü le Sacrificateur mangeoit sa part et le peuple la sienne: mais vn mesme corps est proposé a tous, et vne mesme coupe: les choses qui sont en 1'Eucbaristie sont toutes communes entre le prestre et le peuple.

Prosper aux sentences qu'il a escrites, Quand on brise 1'hostie,

Sluiten