Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

dessus. Ie conclu donc auec le sainct Esprit, qui a parlé par la bouche de 1'Apostre, que nous sommes sanctifiez par 1'oblation vne Hebr. 10 fois faite du corps de Christ, de laquelle oblatiou les fideles celebrent la memoire toutesfois qu'ils celebrent la sainete Cene de nostre Seigneur // selon son ordonnance: suyuant ce qu'il com- p. 240J) mande, Faites cecy en memoire de moy.

Oyons maintenant sur cela les tesmoignages des anciens Docteurs. Chrysostome sur les Hebrieux chapitre septieme, homelie 13. dit:

Quand tu ois parler d'iceluy Sacrificateur, n'estime pas qu'il face tousiours office de sacrificateur, il a vne fois fait eest office seulement, et è, present il est assis: afin que tu n'estimes qu'il soit debout en haut, estant seruiteur, parquoy on peut voir que la chose a esté faite par dispensation: car comme il a esté fait seruiteur,

ainsi a-il esté fait Sacrificateur et Ministre. Mais comme estant fait seruiteur, il n'est deoieuré seruiteur: ainsi estant fait Ministre,

il n'est pas demeuré ministre: car ce n'est pas le propre du Ministre d'estre assis, mais de se tenir debout. Par cela donc il demonstre la grandeur du sacrifice, signifiant qu'il suffit, combien qu'il ne soit qu'vn, et qu'il n'a esté offert qu'vne fois, cepen-//dant p. 241 est de telle valeur, qu'il surmonte entierement tous les autres.

Au mesme lieu, II n'y a point, dit Chrysostome d'autre Sacrifice,

vn seul nous a purgé: apres iceluy est le feu et la gehenne. Et comme reuirant tout2), haut et bas, il dit: Yn Sacrificateur, vn Le sacrifice de sacrifice: è. fin que luI ne s'addonne a pechez sans crainte, estimant Christretire qu'il y ait plusieurs sacrifices. Si la messe estoit vn sacrifice ^ Meagj' n°D pour les pechez, cela repugneroit au dire de ce sainct personnage.

Et mesme on voit que les hommes ne peuuent estre retirez de mal faire, se fians sur le sacrifice de la Messe 3).

Damasus Pape en 1'histoire tripartite, liure 9. Car Christ, dit-il,

Le fils de Dieu nostre Seigneur a donné par sa propre passion, Plein salut plein salut au genre humain: de sorte qu'il a deliuré de tous P" la mort de pechez 1'homme qui estoit entierement detenu. Christ.

Leon Pape au sermon 7. dit, L'effusion du sang Iuste pour les iniustes, a // esté tant puissant pour priuilege, tant riche pour p. 242 pris 4), que si tous les captifs croyoyent en leur redemption, ils ne L'excellente seroyent detenus par aucuns liens tyranniques. et valeur du

Theophylacte sur 1'epistre aux Hebrieux chap. 10. dit, Nous auons qjJ1? t® vne oblation et non pas plusieurs, laquelle est Christ immolé vne fois.

1) Er staat foutief: 340.

2) Reuirant tout, d. eene geheel andere wending nemende.

3) Guido de Bres heeft bij dit laatste het oog op de tijdgenooten.

4) Hetzelfde als het hedendaagsche „prix". De bedoeling is: de betaalde losprijs is zóó groot, dat geen zondaar zich buitengesloten behoeft te achten.

Sluiten