Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

qu'il a prins le pain et 1'a distribuó a ces disciples, le faisant son corps en disant, Cecy est mon corps, c'est a dire, le si-//gne de p- 328 mon corps. Ce ne peut estre vne figure, s'il n'y a vn corps de veritó ou vray. En outre vne chose vuide et vaine, qui est vn fantosme, ne peut receuoir aucune figure. Sainct Cyprian martyr de Christ en la 3. Epistre liure 2. a Cecilian, dit que le sang du Seigneur est demonstré au vin. Item au mesme lieu, C'estoit vin ce que le seigneur disoit estre son sang. Ie vous prie, monsieur,

notez bien cela. Item encore, L'eau ne peut exprimer le sang de Christ. Item nous voyons que le peuple est entendu par l'eau, et que le sang de Christ est demonstré au vin: il s'ensuit que le vin demeure, puis qu'il sert pour exprimer et demonstrer le sang. Et Bertramus parlant quasi en semblable sentence, dit au liure du corps et du sang du Seigneur: Si ce vin la qui est sanctifió par 1'office du Ministre, est conuerti corporellement au sang de Iesus Christ, il est necessaire aussi que l'eau, qui est meslee, pareillement soit conuertie corporellement au sang du peuple croyant.

Car la oü il n'y a qu'vne sanctification, il ne s'ensuit qu'vne opera-//tion: et li oü il y a pareille raison, il s'ensuit aussi pareil p. 329 inystere. Or nous voyons qu'en l'eau il n'y a rien de conuerti selon le corps, consequemment donc il n'y est rien de monstró au vin corporellement. Ce qui est signifié du corps du peuple en l'eau, se prend spirituellement: il est donc necessaire de prendre spirituellement ce qui est demonstré du sang de Christ au vin.

') Quoy ? que dites-vous ? S. Cyprian dit-il tout ce que vous dites icy? Guy, Non pas, monsieur. Mais ie dy que Bertramus traite ces paroles de S. Cyprian, et les expose ainsi mot a mot,

comme ie les ay recitees. Mais S. Cyprian dit bien d'auantage contre les Aquaristes, que si le vin defaut2) d'estre au calice, que le sang de Christ n'y peut estre veu, et n'y peut estre entendu. Si le vin est transsubstantié, il delaisse d'estre vin. Et par ainsi selon sainct Cyprian, le sang de Christ n'y peut estre entendu. Le mesme docteur au sernion de Ccena Domini, dit que le pain sanctifió est entré en la bouche pollue. Item in sermone de Lapsis, dit, partant de la ieu-//ne fille qui avoit vomi le sacrement, le p. 330 breuuage sanctifió au sang du Seigneur est sorti des entrailles pollues. II ne dit pas, le pain et le breuuage transsubstantiez, mais le pain et le vin sanctifiez au corps et au sang du Seigneur. Et semblablement Theodoretus qui viuoit du temps de Cyrille, et qui fut auec luy au concile d'Ephese et de Calcedone, honime tresdocte,

1) Hier is uitgevallen: L'euesque.

2) Ontbreekt, ophoudt.

Sluiten