Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Art. 4. « Si quelqu'un des grands alliés refuse d'exécuter les jugements et les réglements de la grande alliance, négocie des traités contraires, fait des préparatifs de guerre, la grande alliance agira contre lui olTensivement jusqu'a ce qu'il ait exécuté les dits jugements ou réglements, ou dcnné süreté de réparer le tort causé par des hostilités et de rembourser les frais de la guerre, suivant 1'estimation qui en sera faite par les commissaires de 1'alliance. »

Art. 5. « Les alliés sont convenus que les plénipotentiaires a la pluralité des voix, régleront dans leur assemblée perpétuelle, tous les articles qui seront jugés nécessaires pour procurer a la grande alliance plus de süreté, de solidité et tous les autres avantages possibles; mais 1'on ne pourra rien changer aux articles fondamentaux , que du consentement de tous les alliés.»

Dit plan beoogde dus niets minder dan Europa te maken tot een groot statenverbond, terwijl de vrede van Utrecht alleen strekte « ad formandam stabiliendamque pacem ac tranquilitatem Christiani orbis justo potentiae aequilibrio» ; geen wonder dus, dat men ongezind was het plan van den abbé de Saint-Pierre aan te nemen. De Kardinaal Fleury antwoordde hem: « Vous avez oublié un article essentiel, celui d'envoyer des missionnaires pour toucher les coeurs des princes et les persuader d'entrer dans vos vues; » de Kardinaal Dubois noemde zijne denkbeelden «les rêves d'un homme de bien » (').

In 1761 gaf Rousseau een werkje uit onder den titel: « Extrait du projet de paix perpétuelle de M.

(1) Wheaton, t. a. p. I. : 3*25 v. E. de Laveltye, Des cansesactuelles de guerre en Europe et de 1'arbitrage. Bruxelles 1873, b. 176.

Sluiten