Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

über den gewöhnlichen Jahresbeitrag etwas zu erhöhen, um Abonnenten für den Eintritt in die Gesellschaft von vornherein geneigter zu machen."

Une autre réponse détaillée k ces questions, parvint au Dr. du Rieu, de la part d,u rédacteur du Museum, le Prof. J. S. Speyer k Groningue, qui écrivit entre autres: (1.1. No. 10, Dec. 1894, col. 373 svv.)

„Mr. le Dr. du Rieu... posait une demi-douzaine de questions, dont il voudrait bien lire la réponse dans ces colonnes. Jusqu'k présent aucune suite n'a été donnée k ce désir. Doit-on conclure de ce mutisme que 1'entreprise n'intéresse guère nos classiques néerlandais? Personnellement, je ne peux attribuer une grande importance k eet argumentum ex silentio; je crois que ce sont les directeurs des bibliothèques, plutót que les savants, qui peuvent répondre en toute connaissance de cause k la plupart des questions, posées par le bibliothécaire de Leyde. Toutefois, il y a une question, notamment le No. 3, qui mérite une réponse de la part de ceux qui pratiquent la philologie classique, — les intéressés proprement dits —, puisqu'il s'agit de savoir quels codices doivent être reproduits entièrement.

C'est pourquoi j'essaierai, pour autant que cela concerne des codices latins importants, de répondre k 1'appel de notre du Rieu. Cela engagera peut-être d'autres qui, comme moi, éprouvent de la sympathie pour 1'entreprise du Dr. Hartwig, de faire connaltre de leur cóté, leur desiderata.Quelque puisse être la décision prise k Lake Placid, une pareille liste de manuscrits recommandés pour la reproduction photographique, ne parait guere trop tard

Mais d'abord démontrons encore une fois 1'utilité de pareille multiplication. D'après ce que je suppose, d'aucuns ne croiront pas qu'une entreprise si coüteuse est suffisamment justifiée. Car, diront-ils, nous possédons actuellement d'excellentes éditions critiques de la grande majorité des auteurs, dans lesquelles la matière, soigneusement assemblée et triée, est condensée k la portée de tous; généralement la filiation des traditions manuscrites est suffisamment établie, de sorte que tout le monde sait ou peut

Sluiten