Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

apparition. II y sera ajouté une introduction par Monsieur Omont, Conservateur de la Bibliothèque Nationale k Paris.

Je prends la liberté de vous offrir comme spécimens les 2 feuillets ci-joints qui vous permettront de juger du format et de 1'exécution.

Le tout, recouvert d'une reliure monastique, sera publié au prix de 200 francs.

II me sera trés agréable de recevoir le plus tót possible le bulletin de souscription ci-joint, pourvu de votre signature.

Etant donné le tirage forcément limité, il n'est pas imposssible qu'après la publication le prix de 1'ouvrage ne doive être augmenté.

Mon intention n'est pas de me lier pour la publication suivant 1'ordre dans lequel sont énumérés les manuscrits; k ce point de vue, je me réserve même 1'entière liberté d'en choisir d'autres, si les circonstances me le font juger désirable.

Je recommande mon entreprise k votre puissant et bienveillant concours et en attendant, je vous prie d'agréer 1'assurance de ma considération distinguée.

A. ,W. SIJTHOFF,

Editeur.

Par des circonstances fortuites, 1'impression des phototypies de ce Codex Sarravianus, ainsi que de 1'introduction latine de M. H. Omont fut quelque peu retardée, de sorte que ce ne fut qu en décembre 1896, que M. du Rieu put écrire son „Imprimatur" sur la dernière feuille. Hélas, ce fut son dernier travail pour cette entreprise. Le 21 décembre de la même année, la mort le surprit en pleine activité, lui qui semblait trés bien portant et robuste. II n'a donc pu goüter la joie de voir paraitre le premier produit de ses efforts infatiguables et désintéressés. L'ouvrage parut en janvier 1897, en quelque sorte comme son „Opus posthumum", M. Omont, conservateur de la section des manuscrits k la Bibliothèque Nationale de Paris, qui en fit 1'introduction y ajouta la dédicace:

Sluiten