Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

voir réaliser par des étrangers ce qu'on pourrait aussi bien faire soi-même; soit aussi par la crainte inexplicable que les originaux diminueraient en valeur si on en faisait des copies, ou encore que le nombre d'étrangers diminuerait dans une ville qui les attire actuellement grace aux anciens manuscrits qu'elle possède.

Sous ce rapport, 1'entreprise rencontra de grandes difficultés surtout en Italië, qui possède un si grand trésor de manuscrits anciens des plus remarquables.

Déja, de suite après 1'envoi de la première circulaire d'avril 1896, le Directeur de la Bibliothèque Laurentienne a Florence qu'on avait surtout en vue, écrivit une lettre (8 mai 1896) laissant peu d'espérances pour 1'avenir. Dans cette lettre (imprimée dans le Bollettino delle pubblicazioni italiane No. 249 du 15 mai 1896 p. XXXV), il fit savoir que 1'Aeschylus Florentin, cité dans la circulaire du Dr. du Rieu ne pouvait être reproduit par celuici, pour le motif trés juste que la reproduction avait déjk été entreprise par la Bibliothèque même de cette ville (aux frais du Ministère Italien de 1'Instruction Publique) et qu'elle était a peu prés achevée; chose que naturellement M. du Rieu ignorait, lorsqu'il avait fait ses projets. Mais, en outre, la lettre annonca encore que pour les autres manuscrits Laurentins, il ne pourrait éventuellement être question d'une autorisation de reproduction accordée des étrangers, vu que la Bibliothèque se chargerait bien elle-même de pareille publication:

.... ,,e il Virgilio e i due Taciti saranno dopo YEschilo, pubblicati sotto la mia direzione, per cura della Laurenziana,*) la quale non intende concedere ad estranei la riproduzione dei propri codici."

C'est ce qui fut expliqué d'une manière encore plus précise dans un article „Le riproduzioni dei codici e il Dott. du Rieu" que le même Bibliothécaire fit paraitre dans sa Rivista delle Biblio-

') La reproduction du Vergilius ,per cura della Laurenziana" annoncée en Mai 1896, n'a pas encore parue. Les „due Taciti" ont parus en phototypie en 190a coniine vol. VII, 1 —11 des .Codices" (Leyde, A. W. Sijthoff).

Sluiten