Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

amèremcnt des prix élévés que demandaient quelques éditeurs de reproductions et demanda si, grace & la coopération des bibliothécaires, on ne pourrait arriver k ce que pour aucune édition, le prix ne dcpassat pas 2 francs par feuillet.

Certes, pour un tel prix maint „avide éditeur" serait volontiers prêt & marcher, même sans appui pécuniaire ou autre. Du moins k Leyde on le fait a bien meilleur compte. Car les onze volumes des „Codices" reproduits jusqu'k ce jour dans 1'entreprise de Leyde contiennent en tout 2598 feuillets dont le coüt total ne dépasse pas f 3569.50, a savoir:

nombre de feuilles: I prix en francs:

Tom. I 153 200

II 197 250

„ III—IV 421 500

V 238 281.50

» VI 321 387.50

VII 1-2 242 375

VIII 149 250 IX 194 281.50

X 490 762.50

XI 193 281.50

Total: 2598 3569.50

Au lieu de 2 francs, chaque feuillet de ces „Codices" ne coüte donc qu'environ fr. 1.376. De plus pour les prix indiqués, ces volumes ont tous été livrés dans douze reliures précieuses en demimaroquin, et, dans le prix sont également compris les introductions trés détaillées, de savants de grand renom qui y ont communiqué le résultat de leurs recherches.

II en résulte donc que, quant aux prix, cette entreprise de Leyde peut également satisfaire k toutes les justes exigences. Si ceci est généralement reconnu et si 1'on trouve nombre de personnes prêtes k 1'appuyer et & rendre possible sa durée, soit en souscrivant & une série de douze „Codices", soit en achetant au moins quelques uns des volumes parus, un vaste champ d'activité reste encore ouvert k 1'exploration.

Ce sera une grande satisfaction pour 1'éditeur que de pouvoir continuer k 1'explorer au profit de la science.

Sluiten