Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Si I nu jtaxxe il nu rai/uii nicul-iil tut rm/ou inciili'iil conjiigitt', f"rx/-ïithre iloiiitaiil hen anx t/en.r ux'nwx i/irt-c/ioi/x :/- rui/mix rcjt'cl/•*, Vuttenxifc relahi''' tie cex deux rui/mix rcjlcehix ex! modi /ice. mmx leur di fjcreuce de ji/tuxr' y>'xl" i//rui'utbfe, ihiux /cax /u t'rflej' > t>it ft/tule. (II u'cn serait pas ainsi dans la réllexion métallique).

( c resultat se trouvcra géuéralise par les expériences présentes. lei, pour avoir n 1 intérieur du cristal 1111 rayon incident unique, il i'audra conserver, si le rayon est dirigé suivant l'axe optique, 1'un ou 1'autre des deux circulaires droit ou gauche qui peuvent se propager saus altération suivant eet axe. La diHerence de inarehe introduite, par la réllexion totale, ent re les deux rayons rélléehis (polarisés rectiligneinent) restera ly menie, qu'ils proviennent d'un rayon incident circulaire droit ou d'un circulaire gauche.

II en est de inèine pour une direction oblique ;i l'axe, si l'on passé d 1111 des rayons elliptiques privilégiés se propageant dans celle direction, a 1'autre elliptique privilégié.

La necessite de ne conserver (j 11 un rayon incident pour avoir des experiences ai secs a interpreter, la nécessité, par suite, de donuer au ravon entrant dans le cristal unepolarixaliou wuiradiale, ent ruïne, dans le cas oü le rayon uniradial est un elliptique privilégié, quelquesditficultés spéciales. I'ar contre, les experiences nous tournissent 1 occasion de déterininer, pour diverses valeurs de 1'augle du rayon avec l'axe optique, 1'ellipticité de la vibration privilegiee. Les resuitats obtenus dans ces niesures concordent avec ceux que donne lc calcul, quand on part des idéés de M. Gofv et qu'ou superpose sinipleinent dans les équations dn niouvenieiit les tenues relntil's a la biréfringence aux termes rein li I's au pouvoir rotatoire. ')

/'i'ixi/i" ft /}'jai</'\ et tlixpoxtfmu générale de l' (inpareil.

Pour étudier la réllexion cristalline interne, j'emploie 1'appareil qui in a servi précédeinnient-); j'ai du seulement y apporter quelques inodilications. ("est un prisnie a liquide, rectangle et isocèle: la face livpo-

') (tui v, Journal rif l'lii/sii/ttf, 2" série t. IV. 11. 14!): 18KÖ. ') Journal tltt /'//i/.sii/i/c', 3° série, t. III. p. 4!K).

Sluiten