Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

[V.

Rayons inciiht/fs obliqiies <t l'twe ojitiqnf.

Si 1'ou fait tourner le ])visme a liquide d'un angle i autour de l'axc vertical ile sou support, il faudra faire tourner de 1'augle :l / ln tablette qui porte l'anahseur et le spcctroscope. La connaissance de l'angle i, <|iii est l'angle d'incidence sur la face laterale du prisme, per niet tra de calculer l'angle p de réfraetion a 1'intérieur du liquide, et par suite l'angle •j que fait le rayon intérieur au cristal avec 1'axe optique. L'angle v est toujours peu dill'érent de :; pour connaitre la dillerence > — il faiit connaitre: 1° Fangle dièdre exact de la face latérale du prisme avec la face liypoténuse (eet angle ne dill'ère de lö que de qiielques minutes); 2° l'angle jj de 1'axe du quartz avec la normale a la lame; -'3^ l'angle que nous avons appclé •/,, et pour lequel il est jiarticulièrement important d'avoir la température du liquide.

Le support vertical du prisme pouvait rIre mu par une vis tangente, dont cliaque tour complet produisait une roiation de 4". 1 n quart de tour donnait une roiation de I °. On est allée pour i jusqu a des valeurs égales a S , dans un sens ou dans 1'autre a pa ft ir de la normale. .Ie domie le signe -)- aux valeurs de i qui rendent obtus l'angle du faisceau incident avec le faisceau réfléclii; — aux valeurs de i qui restent eet angle aigu.

La valeur de i étant lixée, 011 clierclie quelle orieutation il faut donner au nicol I' pour avoir les earactères de la polarisation uniradiale. O11 trouve ([u'011 obtient 1111 spectre a bandes noires fixes indéjiendantes de l'aziinut d'analyse, pour deux azimuts rectangulaires de P. Dans une ex])érience préliminaire pour laquelle 011 avait 1 = 2°43', 011 a trouvé /' = 5 | et /' = I 14°. ('es deux [>ositions du polariseur correspondent a deux rayons elliptiques, dont les ellipses out des gyrations inverses el des rapport* d'axes inverses: ce sont bien deux rayons conjugués. Le deini-angle diagonal du rectangle eirconserit a ces ellipses est 9(1 > I

== :jn°.

.1 'ai vériflé que ces deux rayons cl 1 ipti<|ues donnent des speetres eannelés qui sont bien en coïncidenee, quand on opère pal" réllexion totale sur 1'air.

Sluiten