Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

k (dl tl

som me des composantes suivant 1 axe fles .<• est - s_ | ^ ^

<1/ dl

comme -=c— = — ^ :

Cu <V

£ƒ['«* +«=]>•

Posant -- = tv/.*') et dS = 2r II'1 sin 0 (ld il viendra li

f *" 19 a- cos* 0 + cos2 9 + J'h>) cos 'i j sin 9 d 9.

Mais on a aussi

I "" cos3 9 si, 9 d9 = i), f cos- 9 sin O <14 = ~ I * co* 9 si» O <19 = <»

J I, J o •' j "

(le manière que la soniine (les composantes suivant 1'axe des x devient ah.

La soniine des eoniposautes suivant 1'axe des y (ou 1 axe des ~) e>1 mille, ee que 1'on peut déja prétendre par raison de symctrie, maïs

aussi démontrer directement, si, dans | ^ dS, on pose x = Jl cos 9,

>/ = H s.'/t 9 cos 'i/ et dS = h " si', 9 d 9 d'b.

D'ailleurs, a la surfaee du conducteur sphérique, on a en outre

dl dl ,, dl dl __ dl ?/ _ ..

// - — z = O z x ~ — ^ \ U

// (>/y d,V tz <7/ ™

de sorte que le chanip ne tache pas de donner une rotation au conducteur, et que par conséquent 1'actiou entière de ce chanip consiste en une force, dont nous pouvons nons figurer le point d'application au centre du conducteur. Celui-ei se trouve ponssé dans la direction du chanip si sa charge est positive; 1'intensité de cette force est le produit de la charge et de 1 intensite du chanip.

(i. Considerans a présent un systènie de deux conducteurs; supposons que 1'un des conducteurs l' soit sphérique, de rayon /i, et avec une charge positive 1'autre conducteur d aura une forme arhitrairement choisie, et une charge positiv e l/,j. La distance entre 1' et Q e?<

Sluiten