Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

supposée si grande en coniparaison tic leurs diitiensions, que le clianip auquel (i donne naissance alentour de P, ainsi que le clianip produil ]>ar I' alentour de (J, peuvent être considérés eonune d'intensité constante.

Xous prenons connne origine des coördonnées le centre 0 du conducteur /'; connne direction positive de 1'axe des x la direction du clianip alentour de l'; et soit a 1'intensité du clianip. Le conducteur Q se trouve alors quelque part sur 1'axe négatif; soit h l'intensité du clianip alentour de (i; la direction de ce clianip coïncidera avec celle de 1'axe négatif des x.

Xous aurons, en vertu des équ. (4):

l-T- ifS-f- I i/S = 0, etc.

(V' 4'// J VA' <V/

r <j

et en vert'u des équ. ((5);

/y di tj\dr , ty dr <*/\ H 1C Jv <>.J <v '/"+iCy ^ >"="><■«■■

p (j

l)e ce que nous avons démontré pour un conducteur spliérique, il résulte que pour le conducteur de forine arbitrairement choisie, on a:

k rdVdl 10 , [dl d I ,n , [dl dl ,

— TT I , -d8=- akP I «W=0 I - ,/.s= 0

o 77J vx vu J (» IJ Ou J C>J cii

u ij ' ij

j> ''i *i\*r iy i <<i\<'i

o ij

/•/ dl' dl\ dl

l( x —y ) f/S — (I.

V dy J dx ) dn

n

Co mme «///> = bh,,, 1'action subie par Q est ramenée a une force unique dans la direction du clianip enveloppant Q, égale au produit de la charge et de Fintensité du clianip.

Cependant ceci ne détermine pas encore, dans le cas d'un conducteur arbitrairement clioisi, la droite suivaut laquellc la force agit. Connne nous avons supposé la distance entre les conducteurs /' et ({ si grande que le clianip produit par P alentour de (-1 peut être considéré connne con-

Sluiten