Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Cette division du résonateur hertzien en deux concamérations successi ves est en accord avec la loi expérimentale suivante qui rund coinpte de 1'observation du mouvement de translation donné au résonateur: „La longueur itonde des oscillationx éleetrïques <jui excitent uu résonateur Jili/orme donné est égale, (abstraction faite de la perturbation micrométrique) au doublé de la longueur du résonateur')

Comment cette distribution s'accorde felle avec les phénomènes que présente un résonateur qui, placé dans une section ventrale du champ, est animé d'un mouvement de rotatiou de 360° dans sou plan?

On constatc pendant ce mouvement de rotation la production au micromètre de deux étineelles de longueur maximum. Ces étincelles se produisent lorsque le micromètre est ii 1'une ou 1'autre extrémité du dia-

mètre du résonateur perpendiculaire au plan des lils de concentratiou. Entre les positions de ces maxima s'observent deux positions pour lesquelles une extinction a peu prés compléte se produit au micromètre. Ces positions sont aux extrémités du diamètre du résonateur contenu dans le plan des lils de concentration.

Le diamètre correspondant aux azimuts de maximum d'etincelles est donc en croix avec le diamètre

qui correspond aux azimuts d'extinction, ainsi <jne 1'indique la tigure 2.

Ces pliénoniènes semblent assez difficiles u interprêter en admettant la distribution électrique tliéorique précédeinmeut indiquée. Que 1'on admette, en etf'et, qu'a une étineelle de longueur maxima correspond un ventre, ou bien qu'on voit dans cette étineelle 1'indication d'un noeud, 1'observation précédente n'en semble pas moins montrer la succession de ipiatre concamérations le long du circuit du résonateur.

Uien que cette nouvelle distribution soit manifestement eu désaccord

') H. Poixcahk. Les oscillations éleetriques, p.237. (G.Cahui-:,Paris,1894).— A. Ti ri'ain. Sur le résonateur de Hertz. (Comptes rer.dus de 1'Académie des seienees de Paris, 31 janvier 1898).— Recherches expérimentales sur leso scillatiuns électriques, p. 93 (A. Hermans. Paris 1899).

Sluiten