Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

ETUDE EXPEBIMENTALE SUB, LE BESONATEUB DE HEBT/,. 155

résonateur a coupure les extréinités de la coupure et comme position du veutre des inêmes ondes le point du résonateur également éloigné des deux extréinités de ia coupure.

Cette distribution électrique le long du résonateur a coupure seinble en parfait accord avec 1'observation suivante.

Par un artifice de construction facile ii imaginer 011 reiul la coupure d'un résonateur a coupure mobile par rapport au micromètre de telle sorte que 1'arc qui separe le milieu de la coupure du micromètre puisse croitre depuis une valeur voisine de 50° jusqu'a 1 80°. — Disposant alors le résonateur de manière a ce que la coupure soit constamnient situé dans un azimut de maximum d'effet, on fait varier 1'arc d'écart entre le micromètre et le milieu de la coupure. — Pour chaque are 011 relève la longueur maximum d'étiucelle qu'011 obtieut au micromètre. — On constate que 1 intensité de 1'étiucelle au micromètre croit avec 1'arc compris entre la coupure et le micromètre.

Si Ton adinet que 1'étincelle du micromètre d'un résonateur coupé mesure 1'intensité du mouvement vibratoire hypothétique (lont ce résonateur est le siège au point ou se trouve le micromètre, cette observation continue la distribution électrique précédemment indiquée. Le résonateur a coupure se présente alors conune ayant un noeud de vibration aux deux extréinités limitant la coupure et un ventre au point diamétralement opposé au milieu de la coupure.

Toutefois cette observation seinble en contradiction avec le fait suivant: Si au cours de cette même expérience 011 vient a rapproclier l uiie de lautre les deux extremités de la coupure jusqu'a ce qu'une étincelle jaillisse entre elle 011 constate que cette étincelle présente une longueur sensiblement égale a la plus grande de toutes celles observées jusque la au micromètre du résonateur coupé, c'est a dire égale ii celle qu'011 observe au micromètre lorsque 1'arc séparant le milieu de la coupure du micromètre atteint I S0°.

D'après 1 hypothese admise que 1'étiiicellc du micromètre mesure rintensité du mouvement vibratoire 011 est amené a supposer rexistence d'un ventre de vibration au point même ou 1 011 admettait précedemment 1111 noeud.

D'autre part le rapprochement de ces deux expériences ainsi que la comparaison des lois régissant les positions d'extinction d'un résonateur complet a celles régissant les positions d'extinction d'un résonateur a coupure conduisent a se deinander quelle distinction 011 doit faire entre

Sluiten