Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(ty

*» »1 —» + (*—*!) \ + (y—^1). et

<V' <»//

'<l -0 = >f| — +(■''—•''i)/ + (y- yj'A

<V' ('//

Cette équation est relative a la courbe de vapeur h/j; on peut en déduire une analogue pour la courbe liquide */, bt.

La lig. I s'applique a une tenipérature et une pression déterininées. Si 1'on eliange un <les paramètres les deux courbes se déplacent, 1'une et 1'autre toujours dans la même direction. On montrera sans peine;

„que 1 élévation de la pression déplace les courbes liquide et gazeuse dans une direction telle que le champ du liquide devient ]>lus grand, celui de la vapeur plus petit. L'inversc a lieu quand la j)ression s'abaisse

On a de même:

«que 1'élévation de tenipérature déplace les deux courbes dans une direction telle que le clianip de la vapeur devient plus grand et celui du liquide plus petit. Lïnverse a lieu quand la tenipérature s'abaisse.

Les deux lois précédentes se laissent déduire de differente nianière, p. ex. du mouvement des deux nappes de la surface et encore de 1'équation différeutielle ci-dessus nientionnée, des courbes ah et tixbx.

Modifions la pression, la tenipérature restant constante, et ne considérons que ln courbe liquide; a nies n re que la pression s'éleve, cette courbe se ment vers Ie point c, et eoïncidea une pression détenniuée /', avec c. Quand ln tenipérature s'abaisse, la courbe se meut dans ln direction opposée. Cependant il v a ici plusieurs cas imaginables, dont nous n'en

mentionnerons qu'un seul, trés simple, représenté par la tig. 2. Soient J',i la tension de vapeur du constituant .1 a la tenipérature T, 1\ celle

Sluiten