Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

vapeur et le liquide sont en effet toujours exprimés par des points conjugués des courbes de vapeur et de liquide correspoudant a une même pression.

Le résidu liquide de la distillation parcourt donc dans sa composition une courbe: la courbe de distillation qui part de c,, et le long de laquelle la pression diminue continuellement dans le sens ou elle est parcourue pendant la distillation. 11 est bien clair que par chaque ]>oint du triaugle .1 II C il passé une courbe de distillation, et que dans le cas de la tig. 1 on obtiendra un faisceau j)artant de C et se rejoiguant en ./ De même, dans le cas de la tig. 2, il est aisé de se ligurer les courbes de distillation, si Ton considère qu'elles doivent couper successivement des courbes liquides de tension de vapeur de plus en plus basse, c'est a dire successivement 8', 7, (5 . — .2, 1.

III. MÉLANGES HÉTÉHOGÈNES.

Quand tous les mélanges liquides que 1'on peut former aux dépens des trois constituants, au lieu de rester lioinogènes, peuvent oll'rir une scission en deux ou trois pliases liquides, la nappe liquide de la surface ^ cesse d'être en chaque point convexe-couvexe vers le bas. 11 apparait alors dans la nappe liquide un j)li, et des plans bitangents peuvent déja être menés a la nappe liquide elle-mcme.

Parnii la grande variété de cas que 1'on peut attendre ici, je me contenterai maiutenant (Ten esquisser un seul.

Supposons une température déterminée, et soit d'abord le cas ou la pression est si grande, que la nappe liquide de la surface ^ occupe dans toute sou étendue la position la plus basse. Tous les mélanges iiuaginables ne sont dans ce cas possibles qu'a l'élat liquide, partiellement a 1'état homogene, partiellement, dans les limites ou ils sont compris dans la ligne binodale, séparés en deux pliases liquides.

Quand la pression s'abaisse, les nappes liquide et vapeur descendent, la nappe vapeur toutefois plus rapidemeut que la nappe liquide, de telle manière qu'il y a fmalement interseetion des deux nappes. Fai sous a présent rouler une surface bitangente le long de ces deux nappes. Parmi les divers cas possibles, nous supposons que la courbe lu

Sluiten