Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

versaux, rectilignes, et dont chacuu est a Fintersection de 1'oude corres])ondaitt<' et du plan d'incidence; mais en out re, il se forme un champ réfléchi longitndinal et un champ réfracté longitudinal.

Soient: i 1'angle d'incidence; r, p, les angles de réflexion et de réfraction pour les clianips transversaux; «, 7, les mêmes angles pour les eliainps longitudinaux. Ou a

Sin i Sin r Sin p Sin x Sin 7

(18) ï\ = T-="zr= v

Comptons les trois eliamps transversaux suivant des directions ayant, sur la surface de séparation, même projection que la direction de propagation de Firn quelcon<|iie des champs rélléchis. ('oinptons les deux eliamps longitudinaux suivant les directions de propagation correspondantes.

Les réflexions et réfractious se l'eront toutes sans cliangeinent de phase.

Soient: C, 1'aniplit 11de 1I11 champ incident; (ft, (!if les amplitudes des eliamps transversaux réfléchi et réfracté; vt, les amplitudes des champs longitudinaux réfléchi et réfracté.

Nous aurons, en premier lieu:

Ir' r (1 1Sl" p eo* p ~ (*• ih ^ \ *l" 'l C'J" i

I 1 '1 (l-\-4>7rf2)*inpcogp-\-(l +4«■ƒ,)«'«» co# i'

L =r 2(1 + 4.3■f.Jsinpcosi

[ 1 1 (1 -|-érf^) sin p cosp(1 -f- f\)*in icos i'

Ceci est général. Si les deux milieux sont assez pen magnétiques pour ([ite Ton ]>uisse faire

ƒ, =A =

les formules (19) deviennent

, sin p cos p — zin 1 cox i

l C — (,' r r :—

I 1 ' sin p cos p -1- sin i cos 1

(19 bis) •

I 2 sin p cvs 1

I (' — {' __ _—-— _,

1 sin p cos p -f- sin i cus i

Ce sont les formules dounées par Fkesnel pour le cas oü la lumière incidente est polarisée perpendiculairement au plan d'incidence.

Sluiten