Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Remarquons que

70 — xh— yf, (3f—zij

sont les trois composantes du vecteur radiant de Povxrixd.

Si 1'on pose:

Féquation de Povntinc nous donne en ellet:

l m v

(3) \dï'h =i% r 13 7 j + a:„.Ip,h~f *

I /' .

La première integrale dn second membre représente, comme 011 le sait, la quantité d'énergie électroniagnétique qui entre dans le volume considéré par radiatiou a travers sa surface et le second terme représente la quantité d'énergie électroniagnétique qui est créée a 1'intérieur du volume par transformation d'énergie d'autres espèces.

Nous pouvons regarder 1'énergie électroniagnétique comme un tluide fictit dont la densité est A0-Z et qui se déplace dans 1'espace conforinément aux lois de Poynting. Seulement il faut adinettre que ce fluide n'est pas indestructible et que dans 1'élément de volume d r il s'en détruit

pendant 1'unité de temps une quantité pdrZf!; (ou qu'il s'en crée

'vn

une quantité égale et de sigue contraire, si cette expression est négative); c'est ce qui empêche que nous puissious assimiler tout a fait dans nos raisonnements notre fluide fictif a un fluide réel.

La quantité de ce fluide qui passé pendant 1'unité de temps a travers une surface, égale a 1 et orieutée perpendiculaireinent a 1'axe des x, ou 1'axe des //, ou a 1'axe des z, est égale a:

A-o J Uu-, A() J UAu J Ü-

U,t, Uz étant les composantes de la vitesse du fluide. E11 comparant avec la formule de Poyntixg, 011 trouve:

Au J Ux= yj — p/

K0J U,j=»k — yf A « J Uz =p/—xg

Sluiten