Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

translation de la Terre, les phénomènes peuvent différer de ce qu'ils seraient si cette translation 11'existait pas paree que 1'éther peut ne ]>as être entraïné dans cette translation. Lc principe du mouvement relatif ainsi entendu et appliqué a la niatière seule s'impose si peu a 1'esprit que l'on a institué des expériences pour mettre en évidence la translation de la Terre. Ces expériences, il est vrai, out donné des résultats négatifs inais on s'en est plutót étonné.

Toutefois une questiou se pose encore. Ces expériences, ai-je dit, out donné un resultat négatif, et la théorie de Lokkntz explique ce résultat négatif. II semble que le principe du mouvement relatif, qui ne s'iniposait pas a jiriori, est vérifié a posteriori et que le principe de réaction devrait s'en suivre; et cependant il 11'en est pas ainsi, coinineiit cela se fait-il?

C'est qu'en réalité, ce que nous avons appelé le principe du mouvement relatif n'a été vérifié qu'imparfaitement comme le montre la théorie de Lokkntz. Elle est due a une compensation d'effets, mais:

1°. Cette compensation n'a lieu qu'en négligeant r-, a moins de faire une certaine hypotkèse complémentaire que je ne discuterai pas pour le moment.

Cela toutefois n'a pas d'importance pour notre objet, car si l'on négligé r-, 1'équation (8) donnera directement 1'équation (9), c'est a dire lc principe de réaction.

2°. Pour que la compensation se fasse, il faut rapporter les phénomènes, non pas au temps vrai f, mais a un certain temp* loeal /' détini de la fa^on suivante.

.Ie suppose que des observateurs placés en différents points, règlent leurs montres a 1'aide de signaux lumiueux; qu'ils cherchent a corriger ces signaux du temps de la transmission, mais qu'ignorant le mouvement de translation (lont ils sout animés et croyant par conséquent que les signaux se transmettent également vite dans les deux sens, ils se bornent a croiser les observations, en envoyant un signal de ./ en Ji, puis un autre de li en A. Le temps loeal t' est le temps marqué par les montres ainsi réglées.

1

Si alors V = est la vitesse de la lumière, et r la translation de l A0

Sluiten