Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

et c'est a ces formules que le systèine (1) se reiluit lorsque le cliamp ue dépend pas du temps.

Eu cas que le conducteur est immobile de sorte que le cliamp ne dépend que des intensités des courants, l'expression pour W:

//' = | ƒ (Fu -f- Go -f- Hip) <1t

donne iinmédiatement:

?1F 1 f (V/ hv\ 1 (V <*/'' , <V; <>//\

,vV + eS+ ",v> 2/V'V iV " 'Vy

Or, maintenant /<', G et II ne dépendent pour un point déterminé que des coniposantes des densites de courant dans les autres pomts et niênie linéairement d'ou il suit que les deux integrales sont egales; donc:

*W [i dF dG, <>//,

Le cas général donnera ainsi pour P, Q et h':

du . dz <V-' ,.*d-L

et par permutation tournante des coordounees x, >/, z ou trouvera les deux autres relations de même forme pour (l et R.

FORCES PONDÉROMOTRICES.

La force électromotrice d'induction dépend de la constitution du cliamp électromagnétique et du mouvement du conducteur. Les forces pondéromotrices dépendent ïi leur tour des courants et des deplacements électriques causés par les forces électromotrices, tandis que les courants dépendent de la conductibilité spécifique. ') 11 doit donc etre possible de calculer les forces pondéromotrices dans leur rapport avec la constitution et les changements du champ, le mouvement du courant et sa conductibilité spécifique.

*) Nous supposons que les conducteurs soient isotropes.

Sluiten