Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

coincide avec le point auquel se rapportent les grandeurs que nous venons de considérer. Soient K, e, v et £ respectivement les points

d'intersection de la spliere et des ligues qui représentent la force pondéromotrice, la direct ion de l'élémeut, la vitesse de celuici et la force maguétique et soit $ 1 angle eutre la direction de A et de r, rh et J?A serout des ares de SM>°, paree ([Ue A' est perpendiculaire a relément et ;t la torce maguétique. (Voir la figure). L are qui joint o et A" est donc perpendiculaire a e$ et par conséquent rM= 90°— <p. Dans le triangle sphérique rectangulaire

xin <A = '-!? X ''*&

ou sin 4 cos $ = sin f^X sin ^ X v -0 A (j ai déja designe

Fangle entre 1'élément et la force maguétique j)ar Ó)

Or, le membre gauche de 1'équation ci-desus represente en eH'et 1 amplitude du triangle sphérique {e .fy r)

Donc sin ó cos ip représente aussi également 1 amplitude, Lnsuite nous avons trouvé pour la force poudéromotrice:

A"= q jQ-rxin 0 X amplitude (f $ v)

et 1'équivalent inécanique de la chaleur:

//' = q c2 X | amplitude [e, .£> v)

Le travail A produit par A sur l'unité de volume pendant 1'uuité de temps:

A — K i' cox $ = q Jb-r-xiii öcox$ X amplitude (e$ r) ou puisque: sin 0 cos $ = amplitude (e .£> v)

A = q J?31'2 X | amplitude (« .£> v) j2;

donc, comme il faut:

Sluiten