is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil de travaux offerts par les auteurs à H. A. Lorentz à l'occassion du 25me anniversaire de son doctorat le 11 décembre 1900

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

la lumière vers 1'objectif dans la (li reet ion de 1'axe principal de eet objeetif. Le lil est tendu au centre d'une alidade ereuse mobile sur un eerele divisé. En arrière de ee til 011 dispose dans la direetion de 1'axe principal de 1'objectif un microscope glissant longitudinalement sur un chariot a 1'aide d'une erémaillère et d'un pignon '). Lorsque 1'appareil est eonvenablement réglé, 1'iinage rélléchie du lil lumineux vient se peindre ft en té du lil materiel avee une grande netteté lorsque la direetion de ee til est parallèle ü Furie des sections prineij)ales de la lame déformée. Si eette eondition n'est pas reni])lie, la netteté reste défectueuse malgré la variation de tuise au pont/ du microscope, mais en tournant 1'alidade dans un sens ou dans 1'autre 2) 011 trouve une orientation du lil pour laquelle 1'image réllecbie présente une netteté admirable; c'est la direetion d'une des deux sections prineipales. L'autre section s'obtient inunédiatement en tournant 1'alidade d'un angle droit. Ou vérifieainsi la première partie du théorème (1'Ei i.kk.

Quant a la détermination des courbures on 1'obtient ti 1'aide des opérations suivantes:

1°. On détermine avec soin la distance focale principale ƒ et la position des points nodaux de 1'objectif avec un focoinètre approprié (voir Journal de Physique 1"' Série. Tome VI, p. 270 et 308).

2°. L'objectif étant placé sur ses trois pointes, on remplace la lame élastique a étudier par une glacé parfnMernen/ p/attf, on détermine alors la position du jilan focal prineijial de l'objectif par la eondition que le lil et son image soieut au puittf siinidtanément dans le plan focal du microscope. C'est un réglage qu'on eflectue une fois pour toutes et dont 011 conserve la tracé en lisant sur le chariot qni porte le niicroseojie la grailuation correspondant a eette position.

') En réalité Ie faisceau éclaireur du til et le f'aiseeau qui fournit l'image réflecliie da ce til forment un petit angle qu'on pourrait annuler par 1'artifice d'une glacé sans tain; mais eette glaee introduirait un peu d'astigmatisme étranger dans les images, défaut qu'il vaut mieux éviter.

*) On est guidé dans eet essai par quelque partie dissvnu'trique de 1'image qui parait estompé dans la direetion cherchée de sorte que le tatonnement en direetion est pourainsi dire nul: il faut naturellement faire varier en mème temps la mise au point pour obtenir le maximum de netteté.