Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

— '/2 H h co* (~ 'l-i ï'M h ' f':t cos 57 n ')> " j

en suppcsant /, tres petit par rapport a r, et écrivant m au lieu cle liff»/ A.

La charge -f- E donnera trois composantes analogues, et les composantes cle la force totale seronl:

// = El Hl vj COX (2 57 u l),

M = Kim - cos (2 x a t) ,

N= 0.

Ces composantes coincident avec celles relatives au petit oscillateur lorsqu'ou suppose r petit par rapport a la longueur d'onde.

Donc les formules qui représentent les forces dües au petit oscillateur, peuvent représenter aussi les forces dües aux deux charges —L et -f" !■> qui vibrent de la manière détinie j)lus liaut.

Considérons a présent un cas particulier, celui oü 1'on a l1 = 0 et /, =21. En ce cas la charge + E est iixe dans 1'origine O pendant que la charge — E vibre avec une amplitude doublé de 1'amplitude qu'avaient, dans le premier cas du II, les deux charges — E et -|- Les forces seront eucore les meines que celles produites par le petit oscillateur.

Or, pour les points tres éloignés de 1'origine la charge immobile n'a aucune influence sensible. En el let elle ne produit pas de force niagnétique, et donne seulement la force électrique , qui est negligeable par

ra]iport a la force électrique totale, laquelle, pour les grandes valeurs de r, varie en raison de 1: r.

8i douc ou admet que la charge ! E n existe pas, les forces produites par la charge E seule, sout les mêmes, pour les grandes distances, que celles produites par le petit oscillateur.

Sluiten