Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

La vibration en , (lont uous avons déja vu la nécessité a jtriuri, (§3, r

-1, note 1) subsiste seule qaiul la distance r est sutfisamment grande par rapport a ƒ . Elle fournit alors pouiTémissiond'un plan departicules une vibration «, de propagation uniforme. Mais aux distances de 1'ordre de ' ou iuférieures, l";inii)litnde de la vibration en .. devient conipa-

2 57 r

rable a celle de la vibration en - et auginente rapidement en importance

r

a niesure que la distance dimiuue; elle devient, par exemple, (|iiel([iies millions de fois aussi grande, quand la distance r est comparable a la

distance A de deux particules voisines, en adinettant que ' est de quel-

ques milliers dans le corj>s solide étudié. Les formules de Heiitz, supposées ici applicables même a une distance aussi faible (|iie <1, perinetteut de calculer Tainplitude de la vibration rétléchie par un plan de particules ii une distance de 1'ordre de d\ ee calcul tjent compte de l'influenee de Pobliquité x. de Fémission variable d'uneparticulea 1'autre. On trouve ainsi une amplitude y plus grande, dans un rapport de 1'ordre

de ; ^ que 1'amplitude c rétléchie a grande distance ou a une distance de 1'ordre de

ö. Cuuehe» optique■> de réjiexiou et de réfract'wn vitreme«. Ainsi 1'amplitude vibratoire produite par la réÜexion sur un plan de particules devient quelques milliers de fois plus petite, quand la distance a laquelle elle est produite a partir du plan passé de 1'ordre de d ii 1'ordre de /.. Considérons maintenant la réÜexion par la série de plans de particules qui forment un corps transparent. Nous pouvons calculer la vibration rétléchie par le corps vitreux soit a une grande distance de sa surface (vibration rétléchie de Feksnel), soit a une distance de 1'ordre de d (vibration rétléchie ii la surface), ou enfin la vibration transmise dans 1'éther intérieur (vibration réfractée). 11 faut tenir compte des réflexions et des transmissions successives par les plans successifs de particules. La valeur du moment électrique vip pris par une particule dans unchanip électrique donné est ineonnue a priori; mais, saus qu'il soit nécessaire de faire la théorie complete, la valeur de 1'indice u d'uu corps trans-

Sluiten