is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil de travaux offerts par les auteurs à H. A. Lorentz à l'occassion du 25me anniversaire de son doctorat le 11 décembre 1900

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

]).arent tel que 1'eau, le verre, cxige que ramplitude c de la vibration éinise u grande distance par un plan de partieules soit de 1'ordre de

[, l'auiplitude de la vibration électrique incidente étant prise pour

unité; a cette condition, 1'amplitude «/, éinise par le mêine plan de particules a une distance comparable a d, est une notable fraction de 1'uuité. D'autre part des deux cötés du plan de particules, dans le voisinage innnédiat du plan, la vibration d'aniplitude y est de sens oj)posé a celui de la vibration incidente. Par suite, la transmission ii travers chaque plan de particules ii une distance de ce plan comparable a d ajoute une vibration de signe opposé a celui de la vibration primitive et d'amplitude égale a une fraction notable de ramplitude priinitive. Alors 1'amplitude émise d'abord librement par un plan de particules, a une distance de quelques tl, est considérablement réduite, si 1 éinission a lieu ensuite ii la mêine distance a travers quelques plaus de particules. Si nous ajoutons que ramplitude éinise par chaque plan diininue rapidement, conime nous 1'avons dit, quand la distance augmente, nous vovons que les premières couclies de partieules out une importance relativement considérable dans le pbénomène de la réHexion a la surface et dans celui de la transmission inférieure. Au contraire, les vibrations réHéehies a grande distance a travers la surface 1' du corps transparent out une amplitude encore notable a une profondeur comparable a /. au-dessous de la surface 1'.

Pour savoir niaintenant a partir de cjuelle épaisseur du milieu transparent sera atteint le régime détinitif pour les vibrations rétléchies ou transinise, il convient de remarquer, avant tout développenient de formules, que le retard des vibrations transinises et rétléchies a travers quelques jilans de particules est de 1'ordre de 1'épaisseur de ce svsteiiie. Alors les vibrations, envoyées en un même point de 1 'éther extérieur ou intérieur au corps par chacun des plans successifs, présentent des retards relatifs qui varient d'un plan a 1'autre de quantités comparables a d. 11 en résulte immédiateuient (juc les vibrations rétléchies ou transinises par le corps transparent provienneut <l'i:/juixsei(rit ejficawx ') du corps

qui ne peuvent dépasser une valeur comparable a ^; cette épaisseur li-

') Les variations des épaisseurs efficaces avec 1'incidence n'cu changent ) as 1'ordre de grandeur tant ([ue 1'iucidence n est pas extrêmement rasante.

25