is toegevoegd aan uw favorieten.

Recueil de travaux offerts par les auteurs à H. A. Lorentz à l'occassion du 25me anniversaire de son doctorat le 11 décembre 1900

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

(•+5X-iH

3

Posons $ = 7tj. L'équation devient

:j q* — (- _|_ 8 0) <jj» -j_!) - cp — g T-i — o.

I rayons 1 isotherrne critique : 1 ordonnée a ) origine a la valeur 8 3 = 1 isotlierme baisse, passé par le point critique, atteint un minimum et se releve en suivant tidèlenient l'isotherine expérimental réduit 0'g- !)•

Xous obtiendrons le lieu des ordonnées minima ') en posant = 0. Cest la parabole

*-<p- 6 •

Deux points surtout sont intéressants sur cette parabole;: 1° le sommet (point de rétrogradation du minimum de/;<'), 2° 1'intersection avec 1'axe iles ordonnées (point oii le gaz suit la loi de Makiotte sous de faibles pressions).

Les eoordonnées du sommet sont:

27 , 4 g5 243

57 = 8 =3,37o « = -=1,383... 0=^=^--= 1,898

9

Kn ce point on a =4,5. Et coinme sur ee même isotlierme

la valeur de ~-j a 1 origine e est a dire sous une pression intiniment faible

, , - . /"3\1 81 est egale a I J — 1,(10, 011 en conclut qu en ee point le rapport

du volume ide'al (volume qu'aurait le (luide s'il suivait les lois des gaz

9

parfaits) au volume réel est égale a = 1,125.

') Au point Je vue analvtique il est intéressant de signaler le lieu (les maxima

et minima de *■ i^ui s'obtient en posant =0. C'est une hyperbole qui a pour

sommet le point critique et qui possède en ce point une tangente verticale, commune avec l'isotherine critique. Maisses points n'ont pas de réalité physique,car ils se trouvent sur la portion iustable des isothermes pré vut: pur la théorie.