Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Ou peut mcine retenir, sans correction aucune, les valeurs mesurées des x, en donuant aux axes encore luie petite rotation :

— k fff2 z sin p cos p,

<iui augmente la correction A// d'une petite quantité:

/• fff1 z sinp cosp// sin 1 .

liésmnons: dans le eas que rorientation de la plaque et 1'ascension droite et la déclinaison de 1'originc des coordonnées sont exactemeni connus, il faut:

1° mesurer les x et les // par rapport a des axes ipii font avec le eerde horaire et le parallèle a])parent un angle:

A !t = } (— /// —J— D sin § — sin fiA) sin 'sin 5— A f )c</sx j -|

COS O '

-)- /• fff z sinp (si// § — hj Z cus//),

:2 eorriger les // dune quantité :

A // = ! /'(I -)- cos'1 p fff '1 z) -f- ('sin x cos § -)- <' fff s sin 5 — /) cos x cos o J y sin 1' —J— /■ fff1: sin 2 p x sin 1',

•'3° déduire des x non corrigés et des // corrigés les ascensions droites et les déclinaison, en se servant des formules connues et en intrad ui sant dans la formule pour 1'ascension droite, au lieu de la déclinaison § du eentre corrigée de l'aberration et- de la rétraction, la valeur :

§ -f- '-)/;(1 -j- sin1 p fff2 z) -\-Csin x cos d -)- C fff f sin 5 —D cos x cos § ' fffl( *

Dans le cas oii lorientation de la plaque et la position du eentre ne sont pas exactement connues, ce cjui est le cas général, il faut d'abord, d'après les formules indiquées sous :i° déduire les valcurs des x et des // des étoiles de repen; de leurs ascensions droites et de leurs déclinaisons, eorriger ensiiite lesy d'après la formule 2°, et puis déterminer les erreurs de rorientation et de la position du eentre de la comparaison des x et des // mesurés et calculés.

Sluiten