Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

tiennent pas en équilibre les unes les autres, alors il se produira naturellement des accélérations et des vitesses tinies. ("est ee qui fait qu'011 a identifié nne modification réversible avec mie moditication oil tous les états parcourus sont des positions d'équilibre et qui s'accoinplit en 1111 tenips infinimeut grand.

(' est encore pour cette raison que certains auteurs preferent eviter la conception: moditication s'accomplissant en un tenips intiniinent grand'' et ne parlent que d'une roi' réversible qui passé d un état d'équilibre a un autre; ils entendent p;ir la une série d'états d'équilibre. qui forinent une transit ion continue entre les deux états que 1'on a en vue, indépenpendainment de la question, si et coimnent il est possible d'amener un corps, |>ar cette voie, d un de ces états il un autre.

Nous arrivons ainsi cette interprétation que, sont réversibles: 1. les nioditications oii les forces ne sont pas des fonctions de la température; II. les niodifications qui s'accomplissent en un tenips intiniinent grand et pour lesquelles tous les états sont des états d'équilibre. Néanmoins, il n'est pas si aisé de coinprendre que toute autre modification 11e saurait être réversible.

D'autre part, comine nous considérons toutes les moditications réversibles (tenant coinpte toutefois de la structure moléculaire), il est désirable de définir les conceptious de réversibilité et de non-réversibilité de telle manière qu'elles 11e soieut pas en désaccord avec ce point de vue. Nous 11e pourrons des lors faire autrement (jue d'admettre la définition suivante: une modification est non-réversible lorsque le mouvenient inverse se présentera dans la nature avec un degré de probabilitémoindre.

Si nous examinons a présent 1'expansion tl iin gaz dans 1111 espace vide, les molécules auront, " un moment donné, des vitesses proportionnelles a leur distance au point d'oü le gaz s'est répandu. (Nous supposons le volume primitif du gaz si petit relativement a 1'espace dans lequel il s"étend, que nous pouvons nous le représenter émanant d'un seul point). II est évident que le mouvement inverse représente une modification que 1 011 ne saurait realiser a dessein, et dont la production accidentelle (c.-a-d- par le elioc des molécules d'un gaz qui d'abord occnpait tout 1'espace d'une fa^on homogene) est fort invraisemblable.

Revenons maintenant a la question: 1'expansion libre d'une radiation est-elle réversible ou non. A eet etfet, nous considérons d'abord 1111 seul vibrateur qui exécute 1111 mouvement oscillatoire tempéré; il 111e

Sluiten