is toegevoegd aan uw favorieten.

Criminalité et conditions économiques

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

IV.

CRITIQUE.

Vc.s au^eurs dont jc viens dc parler ont cette idéé en commun que 1 irréligion qui augmente toujours est la cause de 1'accroissenient dc la criminalité, en d'autres termes que 1'irréligieux est prédisposé au crime.

Nous examinerons brièvement la justesse de cette thèse.

Ni les auteurs nommés, ni des hommes profondément religieux, comme von Oettingen et Stursberg, n'en ont fourni des preuves, ce qui fait présumer que la chose est difïicile sinon impossible. Un examen des données sur cette question fournit pour ce qui concerne les Pays-Bas, les résultats suivants:

D'après les recensements de 1889 et 1899 les proportions entre ceux qui sont membres d'un culte quelconque et ceux qui ne le sont pas sont les suivantes:

II y a 1 personne qui n'est pas membre d'un culte sur ceux Provinces. qui le sont:

en 1889 en 1899

Drenthe )

Groningue [ 21 20

Frise ]

Hollande-Septentrionale . . . /

Utrecht j 6 3 26

Zélande j

Hollande Méridionale . . . . U 121

Gueldre Ij

Overyssel j '7° 101

Limbourg ' >

Brabant-Septentrional . . . . j 114° 806

) Les différences entre les extrêmes, Drenthe, Groningue et Frise d une part et Limbourg et Brabant septentrional de 1'autre, sont énormes. Dans les trois premières provinces on compte, en proportion des populations, 40 a 50 fois plus d'incrédules que dans les deux autres. Si la these des spiritualistes était exacte, 011 devrait le voir par les chiffres