is toegevoegd aan uw favorieten.

Criminalité et conditions économiques

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

En se basant sur cette statistique on a donc le droit de dire que ce crime n'est presque pas commis par ceux qui ont recu une instruction supérieure a 1'instruction primaire.

Ce fait anéantit la thèse que „la béte humaine" se présente indépendamment du milieu ; si elle était exacte, ce crime devrait proportionnellement ètre aussi fréquent parmi les gens plus développés que parmi ceux qui le sont moins. Cette statistique prouve ce qu'on oublie parfois dans 1'anthropologie criminelle, qu'un homme ne devient une brute que dans des circonstances déterminées, et qu'il commet alors des actes qui lui répugneraient s'il vivait dans un autre milieu.

Les auteurs de ce crime sortent des couches de la population, qui, par suite de leurs conditions vitales, ne considèrent la vie sexuelle qu'a un point de vue purement animal. Quel est le milieu, dans lequel grandissent les enfants des couches inférieures de la société, quelle est la morale sexuelle qu'ils enretirent?

La vérité trés simple c'est qu'il n'y a pour ainsi dire pas de moralité sexuelle pour eux. Par les détestables conditions d'habitation (comparez ce qui a été dit a ce sujet quand je traitais de la prostitution), par la mauvaise société qu'ils fréquentent etc., les enfants sont tout a fait au courant de la vie sexuelle dans ses manifestations les plus bestiales. Leur attention s'attache a la vie sexuelle, quand ils sont a un ège oü elle est encore lettre close pour les enfants, élevés dans un milieu sain. Comme le dit le Dr. Lux dans son excellente étude sur les crimes sexuels: „Not, Elend, Laster sind die natürliche Umgebung der Kinder des Proletariats, vor allem des Lumpenproletariats; sie bilden das Milieu, aus welchem das Kind seine ersten und nachhaltigsten Eindrücke schöpft, sie sind die Schule, aus welcher es die Lehren einer Ethik zieht, die in schneidendem Kontrast zu der Ethik der fortschreitenden Menschheit steht. Ethische Hemmungsvorstellungen können in den Sprösslmgen der niedersten Proletarier kaum wach werden; sie werden im Gegenteil, soweit die geschlechtllche Sphare in Betracht kommt von vornherein durch den unverhüllten, geschlechtlichen Verkehr der Eltern, anderer Erwachsener, der Prostituierten, mit denen allen sie in stete Berührung kommen, unterdrückt...')

Une des conséquenses de la position inférieure de la femme dans la société actuelle c'est que 1'honime considère la femme comme destinée a se soumettre a sa volonté sexuelle. C est surtout le cas dans les dernières couches de la population, dans lesquelles la femme n'est souvent qu'un moyen par lequel 1'homme peut satisfaire ses désirs.

A la fin, il faut encore citer comme facteur criminogène : 1'alcoolisme.

1) p. 266. «Die Sittlichkeitsverbrechen in Deutschland in kriminalstatistischer Beleuchtung".

Comparez encore 1'enquête trés intéressante sur la vie sexuelle parmi la population rurale en Allemagne »Die geschlechtlich sittlichen Verhaltnisse der evangelischen Landbewohner im Deutschen Reiche" de H. Wittenberg et C. Wagner, et du dernier auteur nommé »Die Sittlichkeit auf dem Lande".

Voir aussi encore L. Ferriani, »Minderjahrige Verbrecher", p. 96 sqq., et L. Braun, »Die Frauenfrage'', p. 385—385.