is toegevoegd aan uw favorieten.

Criminalité et conditions économiques

Onderstaande tekst is niet 100% betrouwbaar

Dans ce pays aussi le parallélisme est indéniable: presque toutes les provinces avec de petits chiffres d'analphabètes ont aussi des chifïfres peu élevés de criminalité, et vice-versa. Pour finir quelques chiffres portant sur:

PAYS-BAS 1901.

_ , Analphabètes

Coups et ,es

PROVINCES. blessures sur £onscrits.

10.000 habit. 0/0

Drente 15»9 7>2

Limbourg 13»7 3>6

Brabant septentrional. . . ; 12,9 4,1

Groningue ! 12 >6 \ 2>^

Zélande 1 8,3 2>3

Overyssel 8,2 3)3

Gueldre 8,2 1,7

Pays-Bas 7>6 2>3

la Frise 7>3 2>3

Utrecht 6,9 1,1

Hollande méridionale. . . 4.2 I>1

„ septentrionale . . 3.^ I>2')

Donc ici aussi en général confirmation de la règle constatée dans

d'autres pays.2) 1

En vertu de toutes les données precedentes ïl faut conclure que

ce sont les individus les moins civilisés qui commettent ce genre de crimes.

Comment 1'expliquer? C'est ce que nous allons examiner.

La première cause en est que, plus une personne est civilisée, moins

les sentiments de vengeance naitront, quand d'une manière ou d'une autre

il lui est porté préjudice. Plus on connait le mobile des actions moins

le sentiment de vengeance surgira. Un enfant veut même se venger sur

un objet inanimé auquel il se blesse; il en est presque ainsi pour les

aens peu civilisés, qui se rendent si rarement compte du mobile des

actions humaines. II n'y a pas encore si longtemps qu'on se vengeait

des aliénés, fait qui a présent ne saurait plus se produire.

En second lieu, quand 1'idée de vengeance surgit chez un liomme

civilisé celui-ci sera plus a même de se contenir; il est moins impulsif

que 1'homme peu civilisé; il sait que, plus tard, il se repentirait de son

acte et aussi qu'il peut entrainer des suites föcheuses pour lui.

i\ La première colonne calculée d'après »De crimineele statistiek van 1901", la deuxième prise des «Jaarcijfers voor het Koninkrijk der Nederlanden, 1901 , p. 47-

3) Ie n'ai pu me procurer de chiffres sur d'autres pays. Pour !o. Hongrie Dr Colajanni communiqué, dans son oeuvre déja citée, que la aussi ces crimes sont le plus nombreux dans les contrées les moins civilisées (p. 47); cela peut etre aussi dit, en général, de la Russie (p. 48). Je ne connais qu'un seul pays ou, en general, ces crimes n'uient pas de parallélisme avec 1'analphabetisme, c est la France.